L'Appel
07:43 14 juin 2022 | mise à jour le: 14 juin 2022 à 08:41 Temps de lecture: 4 minutes

Québec accueillera la première Coupe Canada Est de tir à l’arc

Québec accueillera la première Coupe Canada Est de tir à l’arc
Photo: gracieuseté Pierre Luc PelletierLe tournoi mixte sur cible à homologation internationale s’adresse aux archers de quatre classes dans trois catégories.

TOURNOI. Grande première pour la région de Québec, qui accueillera la Coupe Canada Est 2022 de tir à l’arc. Ce rendez-vous inédit des archers élites se tiendra durant la fin de semaine de la Fête nationale, du 24 au 26 juin, à la base de plein air de Sainte-Foy. Sous la supervision de Tir à l’arc Canada, la compétition de haut niveau est orchestrée par le club local Kamentukash.

Il s’agit d’une première qui enorgueillit le comité organisateur. En effet, par le passé, les archers devaient se rendre dans les Prairies canadiennes pour se mesurer aux meilleurs de la discipline au niveau national. Des pourparlers avec la fédération nationale ont permis de diviser le territoire et de tenir une Coupe Canada Ouest et une autre Est. Le mandat de planifier le premier rendez-vous a été confié à l’un des clubs les plus actifs au Québec. Pour relever ce défi, Kamentukash profite de l’appui de la fédération provinciale, ainsi que de la Ville de Québec et du Groupe Plein Air Faune.

«C’est assurément une grande fierté pour notre club de tir à l’arc. Cette activité d’envergure cadre parfaitement avec notre mission axée sur des valeurs d’initiation, d’éducation et de développement. Nos états de services parlent en notre faveur, car nous avons formé plusieurs champions provinciaux et nationaux, de même que la championne du monde Lucille Lessard. De plus, nous connaissons bien le site des compétitions puisque c’est l’endroit où se tiennent nos activités régulières en été», indique Léonard Brisson, membre du comité organisateur et fondateur de Kamentukash.

Les préparatifs de la première Coupe Canada Est 2022 de tir à l’arc vont bon train afin d’accueillir l’élite de la discipline à la base de plein air de Sainte-Foy. Photo gracieuseté Pierre Luc Pelletier

Pour mener à bien le travail de planification de la plus importante compétition de son histoire, le comité organisateur n’a rien laissé au hasard. Ainsi, sept sous-comités chapeautés par autant de directeurs ont été créés afin d’orchestrer le rendez-vous dans ses moindres détails. Accueil, coordination, inscription, horaires, règlementation, etc., tout y passe. Par ailleurs, la présidence a été confiée à Jocelyn Beausoleil, lui qui cumule une expérience notoire dans les grands évènements comme la Course en canot du Carnaval.

Trois catégories et quatre classes

«La Coupe Canada Est s’avère une compétition mixte sur cibles concentriques d’homologation internationale. Elle s’adresse aux femmes et aux hommes des classes cadet (15-17 ans), junior (18-20 ans), senior (21-49 ans) et maître (+50 ans). Les catégories à l’honneur sont celles d’arc recourbé, d’arc à poulies et d’arc nu (sans mire). Cette dernière est une nouveauté rarement présentée qui fait appel à des qualités plus instinctives et sensorielles des archers», précise M. Brisson.

Durant les trois jours du rendez-vous, le comité organisateur attend entre 70 et 100 compétiteurs. Une cinquantaine proviendront du Québec, alors que les autres arriveront de l’Ontario et des Maritimes. Le calendrier préliminaire prévoit que la journée du vendredi 24 juin sera consacrée aux séances de pratique, tandis que celle du samedi 25 juin servira aux qualifications. Enfin, les compétitions individuelles et par équipe animeront le dimanche 26 juin.

Pour plus d’information: www.coupecanadaest2022.com.

Pour la petite histoire

Le club Kamentukash a été fondé en 1987 par Léonard Brisson, ancien professeur de tir à l’arc de l’Université Laval. Lorsque la direction du campus a délaissé cette discipline sportive pour se concentrer sur celle du golf, il a récupéré tous les équipements pour continuer son enseignement auprès de la relève. Ce dévouement se poursuit encore aujourd’hui, alors que 35 des 60 membres sont âgés de moins de 17 ans. L’appellation en langue huronne signifie «courageux et vainqueur» à propos du guerrier.

Le mandat d’organisation confié au club local Kamentukash cadre avec sa mission pédagogique et de développement de la relève. Photo gracieuseté Pierre Luc Pelletier

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.