Actualités
19:32 20 novembre 2018

Transport et taxation retiennent l’attention

DÉBAT. Axe Lebourgneuf recevait ce matin les trois candidats de l’élection partielle du 9 décembre soit Dominique Turgeon d’Équipe Labeaume, Patrick Paquet de Québec 21 et Daniel Brisson de l’Alliance citoyenne. La taxation commerciale, les problèmes de transports et le développement résidentiel et commercial ont largement été commentés.

Patrick Paquet, Dominique Turgeon et Daniel Brisson ont débattu ce matin.

Photo Métro Média – Alain Couillard

Le quartier Lebourgneuf étant en plein développement à un tel point qu’il correspond aujourd’hui à ce qui était prévu en 2021. Le quartier regroupe 900 places d’affaires et quelque 20 000 personnes y travaillent chaque jour.

Dominique Turgeon

La candidate d’Équipe Labeaume, Dominique Turgeon, a maintes fois dû défendre un bilan à laquelle elle n’a pas participé. «J’ai fais mes devoirs et j’étudie depuis le mois et demi que je suis en politique. Je prends connaissance des dossiers et ce sont toutes des choses qui sont proches de moi. Je suis une citoyenne de Lebourgneuf depuis 50 ans, je commerce et mon centre-ville c’est Lebourgneuf. Je connais les enjeux de la Ville.» Elle indique que le porte-à-porte lui permet d’avoir le pouls de la population.

La candidate soutient que l’Équipe Labeaume est le choix des électeurs le 9 décembre. «Je trouve que la Ville a une santé financière extraordinaire et je suis fière de vivre dans le quartier Lebourgneuf et j’ai envie que cela continue. On s’attaque aux problèmes de circulation et aux transports.» Questionnée sur la taxation commerciale, Dominique Turgeon indique que le rôle d’évaluation est imposé par un autre palier de gouvernement. «Cela fait en sorte que la valeur des terrains et des bâtiments est beaucoup plus grande et l’administration taxe au niveau de l’inflation. J’ai toujours dit que les taxes c’est un mal obligé si on a les services qui vont en conséquence. Oui, il faut travailler pour faire baisser les taxes et offrir de meilleurs services.»

Rappelant que l’élection concerne un candidat et non le maire, Dominique Turgeon a indiqué qu’elle était dans l’équipe au pouvoir. «J’offre le poids politique de l’administration Labeaume. C’est ce que je veux que les citoyens comprennent.»

Patrick Paquet

Patrick Paquet, de Québec 21, avoue que le débat est l’occasion de s’exprimer pour le citoyen celui qui a été conseiller municipal pour la Ville de Québec de 2005 à 2013. «J’ai vraiment aimé les propositions des deux autres candidats. Je pense que tout le monde était en mode solutions.» Il a déploré un commentaire formulé par Dominique Turgeon. «J’ai un peu de misère avec : Je vous offre le pouvoir. Moi, je pense qu’on se présente en politique pour nos valeurs, nos convictions et pour bien représenter nos gens. Ils ont le choix de choisir l’expérience. Je ne veux pas qu’on fasse une campagne à la Maurice Duplessis et dire: voter pour le pouvoir si vous voulez qu’on réalise certains dossiers

Il soutient que le la Ville doit procéder à une baisse de la taxation commerciale ou un gel pendant quelques années. Quant à un éventuel projet d’un tunnel, Patrick Paquet privilégie un boulevard urbain. «Déjà à l’époque, lorsque les études de circulation avaient été présentées, il était prévu d’ajouter une troisième voie à l’est et à l’ouest entre le boulevard Lebourgneuf et l’avenue Chauveau.»

Daniel Brisson

Comme les deux autres candidats, le représentant de l’Alliance citoyenne, Daniel Brisson, a dénoncé à plusieurs reprises les problèmes de transports dans la ville de Québec. «Lebourgneuf est au cœur d’un important développement et la vision de la Ville n’est pas encore assise. Il peut y avoir aussi d’autres projets comme les SkyTrains, TransQuébec ou un tunnel Lévis-Lebourgneuf qui devient une plaque tournante intéressante. Ce sont des propositions qui devraient être amenées aux citoyens.»

Il ajoute que la taxation a un impact sur la vie des gens et des commerçants. «Beaucoup de places d’affaires ont démarrées dans Lebourgneuf récemment. Ce sont de nouvelles taxes pour la Ville alors pourquoi pas une taxe résidentielle de secteur qui pourrait être à la baisse pour compenser les effets négatifs de la surdensification.»

Il précise ne pas avoir encore chiffré une baisse de la taxe d’affaire de 4% répartie sur deux ans qu’il propose. «Il faut réduire la taxe qui est calculée non pas sur l’augmentation du coût de la vie mais sur le Produit intérieur brut (PIB). Une mesure assez injuste pour les commerçants.»

Alain Couillard


Distribution: 46 175 exemplaires. Le territoire desservi par le journal L'Actuel comprend les secteurs de Duberger-Les Saules, Lebourgneuf, Loretteville, Neufchâtel, Saint-Émile, Des Châtels, Val-Bélair, Vanier et Wendake. Pour joindre la rédaction de l’Actuel: 418-840-1472 poste 403.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette