Société
18:13 14 février 2019

Un Grand marché rassembleur pour le public

Un Grand marché rassembleur pour le public

AGRICULTURE. Le Grand marché de la Ville de Québec, qui ouvrira autour du 21 juin dans l’ancien pavillon du Commerce sur le site d’ExpoCité, accueillera 80 étals saisonniers dont 57 seront intérieurs et 24 autres extérieurs. À ce nombre s’ajoutent 32 marchands qui seront présents toute l’année. Le maire, Régis Labeaume, assure que l’emplacement permettra à la clientèle de trouver tout au même endroit.

Cet espace sera aménagé pour le public. Photo Métro Média – Alain Couillard)

Annoncé il y a un peu plus de deux ans par la Ville de Québec, le Grand Marché remplacera l’actuel marché du Vieux-Port dont l’édifice sera démoli. Lors du point de presse aujourd’hui, au Centre de foires de Québec, le maire a précisé que 31 des 32 emplacements permanents du Grand marché avaient déjà été loués.

L’arrivée d’une succursale de la Société des alcools du Québec (SAQ) n’inquiète pas du tout les commerçants, soutient Régis Labeaume. «C’est absolument nécessaire, car cela attire [le public]. Quatre autres commerçants vont vendre du vin, de l’apéro et du cidre. Il y en a même un, qui avait loué 18 mètres carrés (200 pieds carrés), qui a triplé sa superficie en apprenant l’arrivée de la SAQ.»

Arthur Cauchon, président de la Coopérative des horticulteurs de Québec, se réjouit de la qualité des

Arthur Cauchon, président de la Coopérative des horticulteurs de Québec
(Photo Métro Média – Alain Couillard)

marchands et des services du Grand marché. «Cela fait quelques années que notre coopérative anticipe l’élaboration et la réalisation de ce projet qui sera une vitrine du savoir-faire agroalimentaire de notre région.»

Plus vaste marché

La superficie du marché public passera de 2601 m2 à 9260 m2. Quant aux étals saisonniers, celui du Vieux-Port en dénombre 60 comparativement à 80 pour le Grand marché. On y retrouvera également deux terrasses extérieures dont une sera réservée aux clients de la microbrasserie cohabitant avec la Place Jean-Béliveau.

Le public disposera de deux heures de stationnement gratuit. De l’animation est prévue à l’année et un espace famille posera une programmation d’activités ludiques et éducatives.

L’architecture du marché mettra en valeur le caractère patrimonial du bâtiment, dont la construction remonte aux années 1920, tout en lui donnant une nouvelle vocation. Les visiteurs pourront voir l’ancienne et la nouvelle structure, grâce à un contraste de couleurs qui les distingueront l’une de l’autre. De l’épinette de Norvège recouvrira chacun des commerces pour ajouter une touche boréale au Grand Marché.

L’allée centrale, située au stationnement numéro quatre, sera vaste et baignée d’une luminosité naturelle grâce à la présence de nombreux puits de lumière. D’immenses fosses végétales verdiront les allées et les gradins que les visiteurs pourront admirer du haut des trois passerelles qui surplomberont le marché.

Des arbres seront installés à l’intérieur du Grand marché.
(Photo Métro Média – Alain Couillard)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *