Société
11:00 22 janvier 2019

Aventure-quad Québec – Le secteur Québec sous la coupe d’un nouveau club

Aventure-quad Québec – Le secteur Québec sous la coupe d’un nouveau club
La nouvelle saison a débuté le 12 janvier. Photo gracieuseté – (Aventure-quad Québec)

VTT. Le club Aventure-quad Québec a commencé sa première saison d’activité le samedi 12 janvier. Fondé à la suite du retrait du club Portneuf Ouest, l’an dernier, qui desservait le territoire de Québec, le nouvel organisme propose une centaine de kilomètres de sentiers allant de L’Ange-Gardien jusqu’à St-Augustin.

Éric Comeau, vice-président du club, a souhaité la bienvenue aux membres de l’association formée ce printemps. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Cette nouvelle saison a coïncidé avec la bénédiction de VTT, au début d’une piste située sur l’avenue de la Montagne ouest à Val-Bélair. «Tous les conducteurs de VTT, qui étaient conformes à la loi des véhicules hors routes, pouvaient circuler gratuitement sur tout le territoire du club cette même journée», souligne Éric Comeau, vice-président du club Aventure-quad Québec.

Invité à commenter l’ouverture tardive de la saison sur le territoire desservi par le club, il indique que quelques portions de sentiers traversent des marécages. «Il fallait nous assurer que le sol soit bien gelé avant de permettre à des véhicules de circuler. Ce qui n’a pas été bon cette année, c’est la neige qui est tombée en novembre qui a créé un effet d’isolant.»

Avant le début de la saison, un groupe de bénévoles a procédé à la réparation de trois niveleuses dans un garage du club aménagé à Saint-Émile. D’autres bénévoles s’occupaient de vérifier l’état des sentiers. «Officiellement, le club peut compter sur une vingtaine de personnes qui sont là constamment. Certains partent à 8 heures et reviennent parfois à 22 heures pour assurer la sécurité des sentiers. Beaucoup d’entre eux sont à leur retraite», rappelle le vice-président.

L’abbé Benoît Gingras a procédé à la bénédiction des conducteurs de VTT. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Quant au financement, M. Comeau précise qu’on dénombre environ 500 membres, chacun ayant déboursé entre 275$ et 300$ pour obtenir une vignette. Une partie de l’argent amassé est remis à la Fédération québécoise des clubs quads du Québec. «Chaque année, la réparation de la machinerie représente entre 40 000$ et 50 000$.»

Le vice-président souligne que la décision de relancer l’association, devenue orpheline, a été prise lors de l’assemblée générale annuelle en avril. «Il a fallu revoir tous les droits de passage, réparer la machinerie et s’enregistrer auprès du gouvernement comme organisme sans but lucratif. Nous devions réaliser cette étape afin de pouvoir vendre des droits d’accès à ceux qui souhaitaient devenir membres.»

 

La nouvelle saison était attendue par de nombreux utilisateurs de véhicule tout terrain. (Photo gracieuseté)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *