Société
16:09 18 septembre 2018

Quand internet révolutionne le jeu de fléchettes

TECHNOLOGIE. L’internet a considérablement modifié le jeu de fléchettes qui est passé d’une discipline locale sur une cible en liège à l’implantation de cibles électroniques permettant de compétitionner contre des joueurs internationaux.

L’association élite de la ligue QVNEA tenait sa première réunion saisonnière le 5 septembre.

(Photo Métro Média – Alain Couillard)

Si traditionnellement les cibles en liège et les dards en métal étaient légion, la transformation des cibles par l’électronique a levée les frontières et intéressé de nouveaux joueurs à découvrir cette activité récréative. On dénombre une trentaine de cibles électroniques réparties dans salles de billards ou de bars dans la ville de Québec.

Pour James Blais et Gabriel Rhéaume, deux joueurs élites de fléchettes de la ligue QVNEA, une association de Québec formée pour la promotion des ligues de billard sur petites tables et pour les fléchettes, cette passion n’est pas arrivée du jour au lendemain. «J’ai débuté à l’âge de 7 ans mais je joue plus sérieusement depuis quatre ans. Pour ce qui est des tournois, au début, je jouais pour m’amuser et c’est devenu une passion» commente M. Blais.

Gabriel Rhéaume se souvient qu’auparavant il fallait que tout le monde joue au même endroit et au même moment pour faire partie d’une ligue. «Maintenant, avec ces machines électroniques, on peut compétitionner contre des gens de partout.»

La qualité des fléchettes est le principal outil pour cette activité. Celles-ci pèsent chacune 18 grammes.

(Photo Métro Média – Alain Couillard)

La tricherie est pratiquement impossible, soutient James Blais, puisque chaque machine est équipée de deux caméras, l’une qui pointe le joueur et l’autre la cible. «Une fois que la troisième fléchette est lancée, c’est la machine qui affiche d’elle-même le pointage. Il n’y a aucune intervention humaine.» Chaque cible électronique, installée dans un espace public, coûte 8000$ environ.

Investissement

Un amateur de fléchettes peut investir au début une centaine de dollars tout au plus pour l’acquisition d’une cible en liège et les trois fléchettes. Il n’y a pas de catégorie spécifique pour les personnes qui débutent. «Il y en a seulement lorsqu’il y a des tournois mais pas dans les ligues pour le moment car il n’y a pas encore assez de joueurs», confie James Blais.

Il ajoute que le coût d’inscription varie d’un endroit à l’autre. Récemment, les deux joueurs participaient à un tournoi face à deux américains d’un bar de Neufchâtel. «L’inscription était de 36$US par équipe.» Il ajoute que les bourses remises tiennent compte de l’importance du tournoi et du nombre de joueurs inscrits.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *