Société
14:41 1 septembre 2017

Un service d’urgence pour pitou et minou

ANIMAUX. Un service d’urgence animalier est offert depuis peu sur le territoire de la Ville de Québec. Coup d’œil à leur mission hors du commun.

Par Geoffré Samson

Jonathan Duchesne de l’unité d’urgence des Fidèles Moustachus.

(Photo TC Media – Geoffré Samson)

Depuis 2016, Les Fidèles Moustachus opère le service animalier de confiance pour la Ville de Québec. Ils ont une unité d’urgence offerte 24/7 pour intervenir dans une multitude de situations, et dans un seul objectif: le bien-être des animaux.

Lorsqu’une intervention policière concerne des animaux, l’équipe d’urgence est appelée. Ces répondants se déplacent sur le terrain afin de récupérer tous types d’animaux: des chats aux chiens, des serpents aux rats, allant même jusqu’aux poules.

Les responsables animaliers Gabrielle Bilodeau et David Gonzalez.

(Photo TC Media – Geoffré Samson)

Les répondants d’appels d’urgence doivent faire preuve d’autonomie, de discipline et de rigueur. Ils doivent bien gérer les priorités. L’équipe d’intervention a seulement trois employés qui se relaient sur 7 jours. Ils doivent aussi exécuter de nombreuses tâches, dont les soins.

Muni d’un équipement singulier, comme une perche qui permet de garder le chien à une distance d’environ 5 pieds, c’est leur calme qui prévaut dans toutes les situations.

Les dangers

Ces interventions mettent rarement les intervenants en danger, mais peuvent apporter un facteur de stress. Le répondant Jonathan Duchesne explique qu’il a été appelé dans une situation où un chien attaquait des policiers. « Je suis arrivé dans un appartement et ma tension a monté lorsque la porte s’est refermée derrière moi. J’étais seul avec une bête qui était plus grosse que moi. Mon sang-froid m’a permis de créer un lien de confiance avec le chien », mentionne le responsable animalier.

Euthanasie

Les Fidèles Moustachus insistent que seulement 6% des animaux du refuge sont euthanasiés. La majorité d’entre eux sont adoptés dans les jours et les semaines suivant leur arrivée. L’euthanasie est utilisée dans des cas de surpopulation, de maladie et d’agressivité. Avant de prendre cette décision fatale, un comportementaliste est toutefois engagé par le refuge afin d’évaluer l’animal ayant un comportement jugé dangereux.

Deux endroits

Les Fidèles Moustachus ont deux adresses. Le centre situé sur la rue Philippe-Paradis, dans le secteur de Vanier, s’occupe des animaux perdus et trouvés. Celui de Loretteville, sur le boulevard de l’Ormière, accueille les nouvelles familles pour l’adoption, en plus des abandons d’animaux, quelle que soit la raison.

Dévouement

Le terme « employé » ne sert qu’à identifier ceux qui y travaillent, mais les actions de chacun vont bien au-delà des heures payées. « On fait ça parce qu’on aime ça. Notre paie, c’est un salaire du cœur, car nous constatons l’impact social de nos actions. Elles vont bien au-delà des heures payées », conclut Jonathan Duchesne.

La Rédaction


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette