Société
18:15 22 février 2015

Au secours des mal-aimés : documentaire choc sur les animaux maltraités

SOCIÉTÉ. Le Québec est reconnu pour son faible intérêt pour le bien-être des animaux, un trait humain beaucoup plus développé dans la culture anglo-saxone. Il n’est donc pas étonnant que la province s’avère un terreau fertile pour les cas de maltraitance et les conditions inacceptables dont sont victimes des milliers d’animaux.

Un documentaire choc vient dénoncer cette situation déplorable. Avec Au secours des mal-aimés, l’animatrice et productrice Louise Desrosiers en a fait une mission personnelle. Dans cette série télévisuelle percutante, produite à Québec, elle met en lumière une triste réalité et met en valeur ceux qui viennent au secours de milliers d’animaux de compagnie qui sont victimes de conditions inacceptables.

«Oui, les animaux voient, entendent, respirent, perçoivent… et ont une mémoire. Selon leur espèce, ils ont des émotions, des besoins spécifiques, des attentes, des déceptions. Ils sont aussi capables de relation et d’amour. Tout comme nous, les animaux peuvent souffrir physiquement et psychologiquement, avec la différence que leur propre vie dépend souvent du bon ou du mauvais traitement des êtres humains», plaide Mme Desrosiers.

Coeurs sensibles prière de vous accrochez. Ce docu-réalité montre une vérité parfois cachée et difficile à regarder, mais tristement réelle. Il présente aussi les beaux côtés des sauvetages et prises en charge, ces moments de grande émotion où se manifestent le soulagement et la joie des nouveaux petits bien-aimés qui ont côtoyé la détresse et le désarroi.

L’objectif avoué de la productrice : faire changer les perceptions et susciter l’engagement pour la protection des animaux. «Il y a malheureusement encore trop de victimes. Et, tous ensemble, nous sommes capables d’améliorer les choses… en se portant Au secours des mal-aimés.

Crédibilité

Le documentaire Au secours des mal-aimés est appuyé de l’expérience et de la crédibilité de plusieurs intervenants. Parmi ceux-ci, on retrouve : Denys Pelletier, directeur général de la SPA de Québec et président de l’AQSS (Association québécoise des SPA et SPCA); Dr Claude Martineau, du Groupe vétérinaire Daubigny et vice-président de la SPA de Québec; et Louis McCann, biologiste et président de la Coalition nationale sur les animaux de compagnie (CNAC).

Le documentaire Au secours des mal-aimés sera présenté sur les ondes de Télémag, ce lundi 23 février à 19h30, et sera diffusé à 10 reprises durant la semaine. Il pourra aussi être visionner sur www.tele-mag.tv

Québec Hebdo

François Cattapan


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette