Société
13:10 6 mai 2015

L’Argentine pour les Pionniers de Château-d’Eau

VOYAGE. Une douzaine d’adolescents scouts de La Haute-Saint-Charles ont l’Argentine en tête ces temps-ci. Les Pionniers de Château-d’Eau y passeront près de deux semaines. D’ici leur départ, les jeunes sont en mode financement afin d’atteindre l’objectif fixé: 50 000$.

Lorsque le groupe Scout des Pionniers pour les 14 à 18 ans a été formé en 2013, les accompagnateurs, Julie Bernier, Louis-Marc Rodrigue et Yannick Lévesque, ont invité les jeunes à réfléchir à la formule que le poste devait adopter. Le goût d’aider davantage la communauté a été formulé pendant les discussions. «On voulait se dépasser et faire de petits projets», explique Antoine Paquin. La réflexion a été poussée plus loin lors des activités et rencontres. «L’idée d’un grand voyage est ressortie dans le processus qui a duré quatre mois», se souvient Julie Bernier.

La planète est un vaste territoire. Plusieurs destinations ont été éliminées. Le choix ultime s’est effectué entre jeunes. L’Argentine a été retenue. «Ce sera un voyage communautaire. On veut vivre comme eux, faire comme en Argentine tout en visitant le pays», raconte Marie-Soleil Marcotte. La date n’a pas été de tout repos à fixer également. La plupart des participants ont des emplois d’été et une rentrée scolaire en août. C’est finalement du 31 juillet au 11 août que la grande aventure se déroulera.

Après une quinzaine d’heures d’avion, la gang a prévu de rencontrer un groupe scout à Buenos Aires. Des contacts ont déjà été faits grâce à un ancien animateur originaire de ce coin du monde et habitant Rimouski présentement. Tout un parcours dans ce pays argentin est planifié afin de découvrir les différents paysages.

Les activités de financement ont été lancées. Elles sont de toutes sortes que ce soit la tenue de cantine lors d’événements locaux, la distribution de porte en porte ou la cueillette de dons via PayPal. Jusqu’ici, plus de 30 000$ ont été amassés sur 50 000$. «La grosse partie du budget est le transport s’élevant à plus de 20 000$», explique l’accompagnateur, Yannick Lévesque. Le 23 mai, l’intersection de la rue Blain et du boulevard de L’Ormière sera occupée. Les 12 jeunes tiendront une journée de dons volontaires.

Les prochaines activités de financement à venir

23 mai : Arrêt payant sur Blain et L’Ormière

16 au 19 mai: participation au Marché aux puces

 

Une page Facebook a été créé: cliquez ici

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *