Société
16:50 18 août 2015

Excès de vitesse dans les quartiers résidentiels: sensibilisation, intervention, mesures d’atténuation

DOSSIER. Dans les dernières années, l’aménagement de mesures d’atténuation de la circulation sur le réseau routier municipal a bénéficié d’investissements de plus de 3M$. Pour la Ville de Québec, c’est généralement là une option de dernier recours, lorsque les efforts déployés en matière de sensibilisation et d’intervention policière n’obtiennent pas l’effet escompté auprès des automobilistes.

À lire aussi: 10 000 contraventions par année

«La mise en place de mesures d’atténuation de la circulation est exceptionnelle, car ces mesures exigent des investissements énormes sans nécessairement générer les impacts souhaités», pose d’emblée le porte-parole de la Ville, David O’Brien.

Basée en partie sur des relevés de vitesse effectués à la suite de plaintes de résidents, la stratégie de sécurité routière de la Ville fonctionne ainsi plutôt par étape pour amener les automobilistes à ralentir. On privilégiera d’abord des actions de sensibilisation, comme l’utilisation d’une stèle radar. Par la suite, le Service de police pourra réaliser des interventions de surveillance dans le secteur visé.

«Finalement, des mesures d’atténuation sont envisagées lorsque la sensibilisation et l’intervention policière n’ont pas permis de modifier les comportements des automobilistes», conclut M. O’Brien.

Des exemples de mesures

À ce titre, il citera notamment l’installation prochaine de quatre cinémomètres photographiques (radars photo) qui, annoncée pour novembre, ciblera les secteurs résidentiels où les vitesses observées sont jugées plus problématiques. Il s’agit d’un projet pilote dont l’impact sur la sécurité sur le réseau routier sera évalué jusqu’en 2017.

Sur un plan plus urbanistique, l’aménagement des rues pourra également faire l’objet d’analyses, puis de modifications, au besoin, pour inciter les automobilistes à ralentir. Les travaux de réfection de rues réalisés annuellement par la Ville de Québec incluront, lorsque nécessaire, la réduction de la largeur de la chaussée, mentionne David O’Brien en terminant.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *