Société
14:00 4 novembre 2015

Projet le «Chaînon du quartier» : Une nouvelle agente de milieu pour Duberger-Les Saules

COMMUNAUTAIRE. Elle sera présente dans les fêtes de quartier et les rencontres citoyennes. Caroline Lambert a pour mandat de faire le lien entre les résidents de Duberger–Les Saules et les organismes qui peuvent leur apporter du soutien.

La nouvelle agente de milieu du secteur Duberger–Les Saules, Caroline Lambert, est aussi maman de quatre enfants. (Photo TC Media – Monica Lalancette)

Logement, aide alimentaire, entraide: «Je veux avoir une approche de proximité pour que les gens soient à l’aise de demander de l’aide», commente l’agente de milieu Caroline Lambert.

Le projet le Chaînon du quartier a été mis sur pied par la Table de concertation du quartier pour répondre à un besoin concret, note David Paradis, directeur de l’organisme Solidarité Famille Duberger–Les Saules, parrain de l’initiative.

«Ici dans Duberger, [les organismes] sont éparpillés et la plupart des citoyens sont à mobilité réduite», justifie-t-il.

«Les organismes ne se connaissent pas très bien entre eux, parce que tout le monde est débordé ici et là», complète Ève Moffet, agente de milieu du projet Pour l’enfance, j’y vais, j’avance, une initiative complémentaire au Chaînon du quartier. «Notre rôle d’agente, c’est de créer des liens entre les familles et les organismes, et même de créer des liens entre les organismes», conclut-elle.

«Je connais quelqu’un qui pourrait t’aider»

Comment y parvenir? Pour Ève Moffet, qui travaille sur le terrain depuis déjà quelques mois, la clé est d’amener les gens à jouer le même rôle que les agentes : «de référer aux organismes, d’aller voir le nouveau venu et de lui dire : “Je connais quelqu’un qui pourrait t’aider pour ta problématique”». De cette façon, le projet perdurera même après sa conclusion prévue en juin, croient les partenaires.

D’ici là, l’agente de milieu pour Duberger-Les Saules, Caroline Lambert, compte être visible et accessible pour la population sur le terrain. «Le défi, ce sera d’aller chercher les gens», conclut-elle.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *