Société
13:57 26 janvier 2015

Des citoyens partent à la rencontre des nouveaux résidents du quartier

DES RIVIÈRES. Une approche territoriale intégrée (ATI) est en cours à Duberger-Les Saules. Après des études, des consultations et la présentation d’un portrait, six chantiers, adoptés dans le cadre d’un plan d’action de la Table de concertation Duberger-Les Saules, ont été lancés afin de mettre en place  éventuellement des actions liées aux problématiques du quartier. L’Actuel présentera au cours des semaines à venir les six chantiers. Le premier est la promotion des ressources.

Le 1er juillet dernier, des membres du comité Accueil et promotion de la Table de concertation Duberger-Les Saules et impliqués dans la démarche d’approche territoriale intégrée (ATI) ont parcouru les rues du quartier à la recherche de camions de déménagement. Cette poignée de bénévoles a distribué une soixantaine de bouteilles d’eau identifiées aux couleurs du quartier et des coordonnées de la table pouvant référer à une panoplie de ressources en cas de besoins.

Quelques mois plus tard, ces mêmes personnes arpentent les rues quand le temps leur permet afin de distribuer des accroches-porte rappelant les ressources diverses et leurs coordonnées. Cet outil a été conçu par le comité afin de promouvoir les ressources existantes auprès des résidents du quartier et faciliter l’intégration des nouveaux venus également.

Parmi les constats faits à la suite de la publication du Portrait du quartier Pour penser ensemble un quartier solidaire, les déménagements fréquents peuvent être un signe de pauvreté. «Dans Duberger Sud et Du Buisson, plus de 18 % des personnes ont déménagé dans l’année précédant le recensement, ce qui représente une forte proportion. Le secteur Du Domaine se démarque aussi avec 26,1 % des résidents ayant déménagé dans l’année précédente, mais ce pourrait être attribuable au développement résidentiel important de 2005», est-il écrit dans l’étude.

Des immeubles locatifs ont été repérés et en collaboration avec les propriétaires, ils ont été visités afin d’y laisser des accroches-porte. «On y va à notre rythme. On espère au printemps d’être en mesure de faire un bilan», explique Gilles Cloutier, un membre du comité Accueil et promotion des ressources.

En plus de faciliter l’intégration, cette démarche pourrait faire boule de neige. En s’attachant au quartier, les locataires pourraient y demeurer et ce choix pourrait du même coup faire diminuer le nombre de déménagements. Les gestionnaires d’immeubles et propriétaires pourraient même y gagner au change, conclut M. Cloutier.

Pourcentage de la population ayant déménagé un an auparavant (2005)

CSSS de la Vieille-Capitale 14,5 %

Arrondissement des Rivières 13,1 %

Quartier Duberger-Les Saules 13,9 %

Du Domaine 26,1 %

Duberger Nord 4,1%

Duberger Sud 18,6 %

Du Buisson 18,1 %

De la Coopérative 7,6 %

Les Saules Centre 10,1 %

Les Saules Ouest 4,1 %

Source:*Tableau 2.1-5 : INDICATEURS DE VULNÉRABILITÉ SUR LE TERRITOIRE DU CSSS DE LA VIEILLE-CAPITALE – 2006 du Portrait, source : Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale, Portrait de défavorisation du territoire du Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale, 2011.

Pour s’impliquer dans le comité Accueil et promotion des ressources ou entrer en contact avec la Table de concertation Duberger-Les Saules: accueilqdls@gmail.com ou 418-861-9333.

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *