Société
14:00 18 janvier 2015

Projet d’école primaire Vision à Lac-Beauport

ÉDUCATION. Forte du succès remporté depuis 4 ans par son programme préscolaire et encouragée par les familles qui apprécient cette formule d’immersion linguistique, la direction de la Petite école Vision de Lac-Beauport envisage d’ouvrir graduellement des classes de niveau primaire et de construire une nouvelle école pour desservir la clientèle de la couronne nord de la région de Québec.

Afin de tâter le pouls des parents d’élèves potentiels et, surtout, de faire connaître son projet d’expansion, l’équipe de la Petite école Vision a tenu une activité portes ouvertes, le samedi 17 janvier. Malgré la température glaciale, les personnes intéressées et leurs rejetons sont venus par dizaines visiter les locaux de l’établissement privé non subventionné, situé sur le boulevard du Lac. La directrice-propriétaire, Kim Marchessault, et ses enseignantes ont pris le temps d’expliquer leurs intentions et les échéanciers.

«Nous confirmons notre ouverture au niveau primaire. Ainsi, dès l’automne 2015, nous ajouterons des classes de 1re et 2e années. En 2016, nous poursuivrons avec l’ajout de la 3e année. Enfin, en 2017, l’intégration du cycle entier jusqu’à la 6e année conduira à la construction d’une nouvelle école», indique Mme Marchessault. Elle précise que sa clientèle provient principalement de Lac-Beauport, Stoneham, Sainte-Brigitte, Saint-Émile, Lac-Saint-Charles et Charlesbourg.

Des terrains ont déjà été ciblés, mais on préfère ne pas les identifier afin d’éviter la spéculation. Chose certaine, la directrice de l’établissement unique par son concept d’immersion en anglais reconnu par le ministère de l’Éducation assure que la future école sera implantée dans les environs de son site actuel. Les services éducatifs de niveaux préscolaire et maternelle continueront d’y être offerts de façon indépendante.

Croissance et manque

Kim Marchessault ne cache pas que la croissance des naissances et le manque de place dans les établissements scolaires du nord de la région s’avèrent des éléments favorables à son projet d’expansion. Toutefois, le principal déclencheur réside du côté des 150 familles clientes, qui manifestent l’intérêt pour que leurs enfants poursuivent au primaire leur apprentissage axé sur le modèle Vision.

«Les parents apprécient que nos jeunes aient l’opportunité d’arriver au secondaire avec une formation académique parfaitement bilingue. En plus, avec l’aisance acquise pour les langues, nous intégrons l’espagnol comme langue seconde. Et puis, nous misons beaucoup sur le développement psychomoteur par les sports en réservant 3 heures par semaine à l’activité physique en gymnase», allègue Mme Marchessault ajoutant que les finissants suivent le programme éducatif gouvernemental autant en français qu’en anglais.

Philosophie Vision

Présent pour l’occasion, le président du réseau Vision, Richard Dumais, a spécifié que le concept ne se limite pas à proposer aux élèves une immersion anglaise. «Ceux-ci, dit-il, font plus qu’étudier la langue, ils la vivent. L’anglais est utilisé dans l’ensemble des activités scolaires quotidiennes. C’est pourquoi le niveau de compétence des élèves finissants leur 6e année chez Vision est comparable à celui des élèves des écoles anglophones du Québec.»

Au-delà des éléments fondateurs qui caractérisent la philosophie Vision, la flexibilité de la formule permet aux établissements membres d’adapter leur modèle aux besoins de la communauté desservie. C’est ce qui fait, depuis 20 ans, le succès du réseau qui compte 21 établissements et dessert plus de 3000 jeunes au Québec. Dans la région de Québec, on trouve des établissements Vision à Lac-Beauport, à Sillery, à Saint-Augustin et à Lévis.

Pour plus d’information : www.visionschools.com

Spécificités Vision

Établissements privés non subventionnés

10 jeunes par classe préscolaire

25 jeunes par classe primaire

Pas d’examen d’admission

Pas de transport scolaire

François Cattapan


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *