Société
20:37 13 juin 2015

Action concertée pour lutter pour la décriminalisation du travail du sexe

MOBILISATION. Samedi, la Journée nationale d’action pour la décriminalisation du travail du sexe a été l’occasion, pour le projet Lune, de se rassembler sur le parvis de l’église Saint-Roch pour sensibiliser la population aux réalités des travailleuses et travailleurs du sexe (TDS), notamment depuis l’adoption du projet de loi C-36 du gouvernement fédéral, en décembre 2014.

À voir: extrait vidéo du mot d’ouverture

«La nouvelle Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d’exploitation criminalise le commerce du sexe en public, l’achat et la publicité de services sexuels en plus du fait de bénéficier de la vente de tels services», dénonce le regroupement par voie de communiqué. Autrement dit, «on décriminalise la fille [TDS], mais le client est coupable», résumait Myriam Bédard sur le parvis de l’église.

Ex-TDS impliquée dans le projet Lune depuis un an, la jeune femme a souligné les dangers qui découlent de la nouvelle loi, laquelle force les TDS à exercer leurs activités dans des zones isolées et à laisser tomber certaines mesures qui leur assuraient une plus grande sécurité.

Pour le groupe Lune, dont les initiales tiennent pour Libres, Unies, Nuancées et Ensemble, les conséquences ne font aucun doute: un «emprisonnent accru des TDS les plus visibles et les plus marginalisés, comme les femmes qui travaillent dans la rue et qui sont, de façon disproportionnée, autochtones, noires ou trans».

«On est pour la décriminalisation, pas pour la traite, les pimps, et tout ça, a insisté Myriam Bédard. Ce qu’on veut qui ressort [de notre action], c’est que c’est un choix de faire ça. […] Arrêtez de nous faire passer pour des victimes.»

Kiosques d’information, témoignages et présentation des axes d’intervention du projet Lune, qui existe depuis 2007, complétaient cette journée de lutte pour la décriminalisation. Ailleurs au Canada, d’autres organismes de même acabit diffusaient simultanément le même message.

Pour plus d’info: http://www.projet-lune.org

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *