Société
18:58 11 juin 2015

Auto-mobile: nouvelle offre de voitures en libre-service à Québec

TRANSPORT. Une nouvelle offre de Communauto sera disponible pour les usagers de voitures en libre-service à Québec. Auto-mobile permettra aux usagers d’avoir accès à une voiture sans réservation préalable en plus de pouvoir laisser le véhicule au point d’arrivée plutôt que de les retourner à une station.

Ce service sera disponible à partir du 8 juillet. Présentement, les véhicules de Communauto sont affectés à une station où les usagers doivent se rendre pour en prendre possession et pour la retourner. Avec Auto-mobile, les conducteurs pourront localisées les voitures disponibles à l’aide de leur téléphone intelligent, en réserver une pour une période de 30 minutes, le temps de s’y rendre, pour ensuite la déverrouiller à l’aide d’une carte Opus. Plutôt que de la retourner à une station, la voiture pourra cette fois être laissée sur place.

Benoît Robert, président et directeur-général de Communauto, explique que ce service permettra aux clients de gagner en spontanéité pour leurs déplacements. «Avec Communauto, il faut une réservation au préalable et la voiture est disponible à une station. L’avantage est que les gens peuvent planifier leurs déplacements et ont la certitude d’avoir un véhicule à l’endroit souhaité. Le désavantage est qu’ils perdent en spontanéité, car il faut planifier une heure de retour», souligne-t-il. Cela répond également à une demande des clients qui trouvaient dommage de devoir payer pendant le laps de temps au cours duquel ils ne roulent pas, ajoute M. Robert.

Il indique que comme les trajets seront plus courts, la disponibilité des voitures sera plus importante, notamment lors des fins de semaine. Le PDG fait également remarquer que les avantages de Communauto sont en quelque sorte perdus avec Auto-mobile, mais que la conjugaison des deux services permet de répondre à des besoins plus précis.

Stationnement

L’implantation d’Auto-mobile a été rendue possible grâce à une décision prise par le comité exécutif de la Ville de Québec qui permettra dorénavant aux organisations d’autopartage d’acheter des vignettes de stationnement adaptées à ce nouveau service au coût de 1000$. Ainsi, les véhicules d’Auto-mobile pourront se stationner partout. Cette offre sera déployée en plusieurs phases. La première, composée de 30 véhicules hybrides, sera située dans les secteurs de Limoilou, Montcalm, Saint-Roch, Vieux-Québec et Saint-Sacrement. Des voitures pourraient être ajoutées, dépendamment de la demande. Un élargissement de la desserte est prévu pour 2016 dans les secteurs de Sillery, Maizerets et Sainte-Foy avec un ajout de 80 voitures.

La Ville ne craint-elle pas la grogne des détenteurs de vignette de stationnement, particulièrement dans les secteurs où les places se font plus rares? «Ce seront 30 véhicules, ce n’est quand même pas la mer à boire. On va voir comment ça va évoluer dans le temps. À titre d’exemple, pour le Vieux-Québec, il y aura trois véhicules au kilomètre carré. Le Vieux-Québec fait justement un kilomètre carré et on y trouve environ 300, 350 cases de stationnements réglementées par la Ville. Ça va faire un peu moins de 1%. On va être en mesure de suivre ça de façon plus précise», soutient Rémy Normand, membre du comité exécutif responsable des transports et du Plan de mobilité durable. Il fait remarquer au passage que l’implantation de ce service répond à une des recommandations de ce plan.

M. Robert mentionne quant à lui que les voitures ne restent pas garées longtemps dans de tels secteurs. Plusieurs maires d’arrondissement à Montréal avaient soulevé cette préoccupation, mais cela s’est révélé être un «faux problème», mentionne-t-il.

Tarifs

0,38$

À la minute

12$

Pour une heure

50$

La journée

(Forfait pour le lancement du service et pour les personnes inscrites à Communauto)

Jean-Manuel Teotonio


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette