Société
14:52 3 juin 2014 | mise à jour le: 3 juin 2014 à 14:52 temps de lecture: 4 minutes

Apprendre le français oral entre mamans

VANIER – Arafa Begum et Buddhi Maya Bhujel fêtent la fin de leur atelier de communication orale à Ressources Parents Vanier. L’activité, tenue en collaboration avec Alphabeille Vanier, a accueilli des mères de jeunes enfants de moins de cinq ans pour une seconde saison. Alors que les tout-petits s’amusent en compagnie d’une responsable, les femmes immigrantes développent leurs habiletés en français oral. Aujourd’hui, c’est l’occasion de s’exercer. Les deux résidentes de l’arrondissement des Rivières déjeunent au restaurant.

«L’idée de départ était d’offrir la chance aux familles avec des enfants de moins de cinq ans de connaître notre organisation. Puisque les mères doivent souvent remettre à plus tard leur projet de francisation, on s’est dit que ce serait bien de leur permettre de se familiariser à la langue française», explique la directrice de Ressources Parents Vanier, Annie Pressé. Du même coup, en plus d’être une occasion pour améliorer ses habiletés communicationnelles, l’organisme constitue un lieu de rencontre et une ressource significative.

Buddhi Maya Bhujel a fait une pause de francisation avec la naissance de son plus jeune enfant âgé maintenant de huit mois. D’ici le retour sur les bancs d’école, elle assiste aux ateliers de communication orale. «Je veux lire et écrire en français, je veux penser en français», fait-elle valoir questionnée sur sa présence assidue. Cet hiver, six rencontres ont eu lieu. Le nombre de participants a varié allant de deux à cinq personnes.

«On constate que les mères sont souvent dépendantes de leur enfant aîné pour comprendre les lettres qu’elles reçoivent», note Mme Pressé. Arafa Begum a sept enfants âgés de 3 à 14 ans. «Mes enfants parlent bien français. Ils vont à l’école», mentionne-t-elle. Dans le cadre des ateliers, plusieurs sujets ont été abordés. Le thème de la santé a notamment été suggéré par les participantes.  Le mari de Arafa Begum étant aveugle, elle souhaitait connaître davantage de vocabulaire lié à ce domaine.

La sortie dans un lieu public constitue l’exercice pratique de la saison. «On conclut concrètement ce que l’on a appris», explique Émilie Buttin d’Alphabeille. Effectivement, Arafa Begum et Buddhi Maya Bhujel ont suivi un itinéraire bien précis pour se rendre au restaurant. Une fois arrivées, elles ont fait leur commande à l’aide de leur feuille aide-mémoire. L’épreuve est réussie pour les deux participantes attablées devant leur thé et leur muffin. Elles peuvent maintenant profiter de leur liberté pendant que les tout-petits, mine de rien, prennent part à des jeux liés aux mêmes thèmes abordés que leur maman. La raison est simple puisque l’une des visées de l’organisme est d’accompagner l’enfant à travers des activités favorisant son développement global.

Cette série d’ateliers a pris fin en mai dernier. Ressources Parents Vanier a déposé à nouveau le projet dans le cadre du Programme Service intégré périnatalité petite enfance (SIPPE) du CSSSS de la Vielle-Capitale. Une réponse de reconduction du financement est espérée pour juillet.

Thèmes abordés

Santé

Les déplacements

Découvrir le quartier

L’identité

 

***Les nombreux visages dans des Rivières***

L’arrondissement des Rivières est la terre d’accueil de nombreux immigrants. L’Actuel propose l’histoire de résidents ou d’intervenants constituant les nombreux visages du secteur.

À lire aussi:

Apprendre la langue officielle de sa nouvelle terre d’accueil à l’adolescence

Au Brésil pour enseigner le français aux futurs immigrants,

Des cuisines collectives pour connaître les mets québécois

Une ressource sur le terrain à la rencontre des cultures

et De la Colombie à Duberger.

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *