Société
13:54 15 décembre 2014 | mise à jour le: 15 décembre 2014 à 13:54 temps de lecture: 2 minutes

École Amédée-Boutin: un terrain synthétique aménagé

ÉDUCATION. Les élèves de l’école Amédée-Boutin à Val-Bélair peuvent dorénavant s’amuser dans de nouvelles balançoires et jouer au ballon sur un tout récent terrain synthétique. Le chantier a eu lieu au cours des derniers mois dans le cadre de la première phase de l’aménagement de la cour d’école.

Sous-aménagé depuis plus de huit ans, le terrain a subi une cure de jouvence. Alors qu’à une certaine période l’établissement semblait destiné à une fermeture en raison d’une baisse du nombre d’enfants, la situation est complètement inverse en 2014. Présentement, une centaine d’élèves de quatrième année de niveau primaire fréquentent l’école.

En 2015-2016, un nombre semblable est prévu. Par la suite selon l’autorisation ou non de la construction d’une nouvelle école primaire à Val-Bélair, la clientèle pourrait changer. Il pourrait s’agir de cinq à six groupes préscolaires. «Devant cette situation, je retarde le transfert de la maternelle à l’école Amédée-Boutin. Le redécoupage des bassins avec la construction d’une nouvelle école pourrait changer [le portrait]», explique le directeur de l’école institutionnelle Jules-Émond/Amédée-Boutin, Luc Bouffard.

Ce dernier estime que d’ici trois à quatre ans, l’établissement sera rempli à pleine capacité d’enfants d’âge préscolaire. Dans cette optique, une deuxième phase est planifiée pour la cour. Il s’agit d’installer un ensemble de modules de jeux psychomoteurs.

Les démarches seront entamées dès l’an prochain. Jusqu’ici sur un total de près de 90 000$, 10 000$ sont promis par la Commission scolaire de la Capitale et 15 000$ par la Ville.

 

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *