Société
13:29 9 octobre 2014 | mise à jour le: 9 octobre 2014 à 13:29 temps de lecture: 1 minutes

La stigmatisation, l’ennemi public numéro un

DOSSIER. Dépression, troubles de l’anxiété, schizophrénie, trouble bipolaire, des maladies qui font peur. Peut-on en guérir ou bien vivre avec ce genre de trouble qui entraine son lot de préjugés? Au cours des prochaines semaines Québec Hebdo vous propose une série d’articles qui tentera de démystifier les différentes questions entourant la santé mentale.
Ressentez-vous de l’inconfort en présence d’une personne atteinte d’un trouble mental? Engageriez-vous une personne ayant reçu un diagnostic de trouble mental? Seriez-vous prêt à entreprendre une relation et à avoir des enfants avec une telle personne? Les préjugés font partie de la vie de bien des gens en détresse, tellement que 70% des personnes vivant un problème de santé mentale préfèrent ne pas consulter. Portrait de la stigmatisation.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *