Société
14:55 14 juillet 2014 | mise à jour le: 14 juillet 2014 à 14:55 temps de lecture: 2 minutes

Marche funèbre à la Maison des jeunes L’Escapade

VAL-BÉLAIR. Les adolescents bélairois ont pris part récemment à une marche funèbre et une veillée à la chandelle pour souligner la fermeture symbolique de leur Maison des jeunes (MDJ). Cette action vise à sensibiliser la population et les élus à la nécessité de rehausser le financement des organismes communautaires du Québec.

Alors que le gouvernement Marois avait annoncé un rehaussement de financement de 162 M$ sur trois ans à l’automne dernier, le nouveau gouvernement libéral ne s’est pas engagé dans son dernier budget au printemps à respecter la décision péquiste. Pour cette raison, les jeunes se sont mobilisés dans le cadre de la campagne Je soutiens le communautaire. Des fermetures symboliques ont lieu tout l’été dans les Maisons des jeunes de la Capitale-Nationale.

«On veut garder le rythme et en septembre, on souhaite continuer à maintenir la pression», a expliqué le coordonnateur de la MDJ L’Escapade, Jean-François Bougie. Ce dernier fait valoir que des milieux de vie jeunesse vulnérables pourraient fermer d’ici sept à huit ans citant en exemple celui de Saint-Émile.

À Val-Bélair, la Maison des jeunes existe depuis une trentaine d’années, malgré un financement plus stable, des services pourraient être coupés. «Depuis cinq ans, on a commencé le travail de rue et l’absence de rehaussement le met en péril», confie M. Bougie, ajoutant que le secteur jeunesse est sous-financé.

Je soutiens le communautaire

Grande champagne nationale

3000 organismes communautaires en santé et services sociaux du Québec

Rehaussement financier demandé de 225M$ au gouvernement provincial

Pour plus d’infos: http://jesoutienslecommunautaire.org/

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *