Société
17:38 9 juillet 2014 | mise à jour le: 9 juillet 2014 à 17:38 temps de lecture: 2 minutes

Opération orange: surveillance des zones de chantiers routiers

Dans le cadre de l’Opération orange, les centaines de chantiers routiers de la province feront l’objet de surveillance jusqu’à l’automne de la part du ministère des Transports (MTQ) et de la Sûreté du Québec (SQ). La présence régulière de photo-radars mobiles et de patrouilleurs vise à sensibiliser les conducteurs à l’importance de respecter la limite de vitesse affichée à l’approche et dans les zones de chantiers. En cas d’infractions, les usagers de la route s’exposent à des amendes doublées.

Pour Guillaume Paradis, porte-parole du MTQ, c’est leur propre sécurité et celle des travailleurs que les conducteurs mettent en danger en dépassant la limite permise, fixée en fonction de la configuration des chantiers. Au cours des deux dernières années, les excès de vitesse dans ces zones n’ont causé aucune collision mortelle dans la région de la Capitale-Nationale, rapporte le porte-parole de la SQ, Richard Gagné. Il reste qu’ils sont derrière accrochages et collisions occasionnant des blessures plus ou moins graves, précise-t-il. (V.A.)

Un patrouilleur de la Sûreté du Québec intercepte un véhicule qui dépassait la limite permise dans la zone de chantier, sur l’autoroute 40, à la hauteur de Saint-Augustin-de-Desmaures. (Photo TC Media – Viviane Asselin)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *