Société
18:10 24 novembre 2014 | mise à jour le: 24 novembre 2014 à 18:10 temps de lecture: 2 minutes

Voix Animale lance une pétition contre l’élevage d’animaux à fourrure

ANIMAUX. Organisme de Québec favorisant la compassion envers les animaux, Voix Animale lance une pétition provinciale pour interdire l’élevage d’animaux à fourrure au Québec. Cette initiative, nommée la «Fin des fermes de fourrure» s’inscrit dans la lignée de la campagne antifourrure lancée par SPCA Montréal, en collaboration avec les magasins Lush et The Fur-Bear Defenders.

Selon Andrée-Anne Racine, coordonnatrice de campagne chez Voix Animale, des milliers de Québécois reconnaissent que les animaux ne sont pas des choses et demandent qu’ils soient considérés comme des êtres sensibles dans le Code civil du Québec. «Comme eux, nous pensons qu’en leur qualité d’êtres sensibles, les animaux doivent être protégés de certains traitements moralement inacceptables. L’élevage d’animaux pour la fourrure en est un.»

Voix Animale fait valoir que le bien-être animal ne se résume pas aux besoins en eau, nourriture et soins de santé. L’élevage de fourrure implique de confiner des animaux sauvages à des cages étroites toute leur vie, sans aucune possibilité d’exprimer leurs comportements naturels. Un traitement que rien ne justifie, pas même les caprices de la mode.

«Après le cas de cruauté extrême exposé à une ferme de fourrure de St-Jude cet été, Québec ne peut plus continuer d’ignorer la question. L’Angleterre, l’Autriche, la Croatie et récemment, la ville de São Paulo au Brésil ont interdit l’élevage de fourrure. Voix Animale demande au premier ministre du Québec Philippe Couillard et au gouvernement québécois de démontrer leur engagement en faveur d’une réelle éthique animale au Québec.», insiste Mme Racine.

À ce jour, plus de 2500 signataires réclament la fin des fermes de fourrure au Québec, dont Maxim Martin, Brigitte Paquette et Jacques Languirand. Voix Animale espère recueillir plus de 10 000 signatures avant de déposer sa pétition à l’Assemblée nationale, d’ici la fin 2014 ou le début 2015.

Pour plus d’information ou signer la pétition : www.lafindesfermesdefourrure.com

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *