Société
14:11 28 septembre 2014 | mise à jour le: 28 septembre 2014 à 14:11 temps de lecture: 2 minutes

Donner espoir aux trentenaires touchées

COURSE. Geneviève Lajoie est une survivante du cancer du sein. Dans la salle d’attente pour les traitements de chimiothérapie, elle s’est vite rendu compte que les trentenaires n’étaient pas si nombreuses. Malgré son entourage et la présence de sa famille, elle s’est sentie seule. À ce moment, elle a fait une promesse. «Le jour où je vais être guérie, je vais m’impliquer pour qu’il y ait des visages de jeunes trentenaires ayant survécu, celui que je n’ai pas trouvé en traitement», raconte-t-elle.

Quatre ans après son diagnostic et à quelques semaines de sa reconstruction mammaire, la jeune femme sera l’ambassadrice de la Course à la vie CIBC. Il y a aussi eu La Virée rose plus tôt cette année. D’ailleurs, sa présence dans les médias a incité de personnes à prendre contact avec elle par la suite.

«Je n’ai jamais vécu aussi intensément. C’est là que tu te rends compte de la valeur de la vie», mentionne Geneviève Lajoie. À 37 ans, elle a repris sa vie en main. Le parcours a été long à partir de la découverte d’une bosse sur son sein.

Cette masse a grossi. C’était un cancer du sein hormonodépendant stimulé par les hormones. Geneviève Lajoie était enceinte d’une quinzaine de semaines. À partir du diagnostic, les décisions se sont précipitées.

«Ç’a été un choc énorme», raconte-t-elle ajoutant que le contexte était particulier. Il y avait un double deuil, soit la grossesse et la santé. L’ablation totale de son sein a été ordonnée pour réduire le plus possible les risques de récidive. Elle a subi une seconde chirurgie après qu’un test en laboratoire révèle que le cancer avait atteint les ganglions. Puis, six traitements sur une période de cinq mois. La chimiothérapie a pris fin en février 2011.

Lorsque la dernière goutte du traitement de chimiothérapie est entrée dans son corps, elle s’est fait une seconde promesse: courir un demi-marathon 12 mois plus tard. En février 2012, elle a complété sa première épreuve du genre en hiver à Montréal. Depuis, elle court.

Course à la vie CIBC

5 octobre

plaines d’Abraham

5 km course ou marche

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *