Société
20:33 16 septembre 2014 | mise à jour le: 16 septembre 2014 à 20:33 temps de lecture: 2 minutes

Les organismes communautaires se font de nouveau entendre

ORGANISMES COMMUNAUTAIRES. Des représentants d’organismes communautaires de la région de la Capitale-Nationale se sont de nouveau fait entendre mardi en manifestant devant l’Assemblée nationale pour réclamer auprès du gouvernement le rehaussement de leur financement.

Depuis deux ans, les organismes du Québec exigent un rehaussement financier de 225 M$, afin de pallier au «manque à gagner qui s’est largement accru dans les dernières années», affirment-ils. Après avoir organisé une manifestation cacophonique le 8 juillet dernier, les couleurs étaient de mise cette fois avec l’objectif pour la cinquantaine de personnes présentes de se faire voir des élus.

«Nous voulons leur rappeler que nous menons notre campagne nationale pour le rehaussement de nos budgets. Nous sommes très déçus qu’au dernier budget, aucun montant n’était prévu pour les organismes communautaires autonomes», lance Marie Pelletier, coordonnatrice de la Maison des Jeunes de Boischatel.

Bien que les actions se multiplient, les organismes ne se sentent pas pour autant entendus par les décideurs. «On se sent même délaissé. Depuis l’élection du 7 avril, on n’a eu aucun contact, ma députée ne retourne pas mes appels. Mais on continue quand même», indique-t-elle.

Investissement

Conscients de la conjoncture, avec les compressions budgétaires prévues par le gouvernement Couillard, les organismes communautaires de la région estiment qu’il est tout de même possible et pertinent d’accéder à leurs demandes. «C’est important pour nous de faire comprendre aux élus qu’il y a d’autres alternatives que de nous couper et d’aller chercher les sous ailleurs. Il faut faire comprendre que c’est un projet de société et qu’il s’agit d’un investissement dans l’être humain. […] Pour chaque dollar investi en prévention, on fait économiser 7$», fait valoir Mme Pelletier.

Elle affirme que la population comprend l’importance des organismes communautaires et reconnaît leur impact.

Marie Pelletier, coordonnatrice de la Maison des Jeunes de Boischatel, et d’autres représentants d’organismes communautaires ont tenu une manifestation colorée devant l’Assemblée nationale.

(Image TC Media – Jean-Manuel Téotonio)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *