Société
14:09 14 août 2013 | mise à jour le: 14 août 2013 à 14:09 temps de lecture: 3 minutes

Beautés célestes observables à Val-Bélair

La rencontre est fixée vers le coucher du soleil. Le rassemblement a lieu au Parc naturel du Mont-Bélair. Chacun arrive en automobile, se stationne et sort son attirail. Les discussions s’animent sur un seul thème, une passion commune pour tous les adeptes présents. Puis, une heure après que Galarneau se soit absenté, les yeux se tournent enfin vers le ciel.

L’action se déroule à l’Observatoire astronomique La Découverte et les participants font partie du Club io. La soixantaine de membres s’échangent des informations. À l’intérieur du groupe, des adeptes de photos se partagent des trucs et s’enseignent les principales méthodes afin d’immortaliser sur images les beautés célestes.

À l’extérieur de la période des perséides, les attraits sont nombreux que ce soit les galaxies, les comètes, le passage de la Station spatiale internationale ainsi que les amas d’étoiles comme les pléiades. Le parcours de la comète Ison sera surveillé de près. À partir d’août, elle devrait être observable de la terre. Plus qu’elle approchera du soleil, plus elle sera brillante.

La Corporation d’astronomie finance ses activités lors d’événements astronomiques ainsi qu’avec l’aide de partenaires financiers. L’organisation projette d’offrir des conférences mensuelles pour la prochaine année. Une autre idée est discutée, celle d’accueillir un conférencier de renommée provinciale ou nationale à l’automne 2014.

L’Observatoire astronomique a été mis sur pied au début des années 2000 par des bénévoles passionnés. «Il y en a même qui ont investi de leur poche au départ», soutient le directeur de l’Observatoire, Jean David. Un télescope a été installé. En 2012, des rénovations ont été faites pour améliorer certains aspects du bâtiment. Il s’agit du seul observatoire dans la ville de Québec.

Perséides

La lunette du télescope de l’Observatoire astronomique La Découverte n’a pas dérougi lors de la fin de semaine des perséides. Plus de 300 personnes se sont déplacées à Val-Bélair afin d’observer les étoiles filantes d’août. La célèbre pluie d’étoiles filantes a pu être observée à partir du terrain de soccer à l’arrière du bâtiment, situé à Val-Bélair.

Pendant que les amateurs balayaient des yeux le ciel nocturne, d’autres ont pu regarder dans l’imposant télescope installé dans l’Observatoire. Les membres du Club d’astronomie io de Val-Bélair ont participé à la tenue des trois journées d’activités. Cet événement annuel est l’occasion de promouvoir la culture scientifique, l’astronomie et l’organisation locale. L’an dernier, le rassemblement lié aux perséides n’a pas eu lieu en raison de la température maussade. «Lors des plus grosses fins de semaine il y a quelques années, on a recensé plus de 600 personnes», fait valoir le directeur de l’Observatoire, M. David.

Pour plus d’infos: http://www.clubdastronomie-io.org ou 418 953-8516.

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *