Société
21:23 3 octobre 2013 | mise à jour le: 3 octobre 2013 à 21:23 temps de lecture: 3 minutes

La maison des organismes communautaires a 15 ans

Il y avait de l’action à la Maison communautaire Henri-Bergeron lors du passage de L’Actuel. Des travaux d’amélioration du bâtiment sont en cours à l’entrée. Près de 700 000$ ont été investis depuis le début afin d’adapter l’édifice lorettevillois. L’ancienne usine n’a maintenant rien d’une bâtisse industrielle hormis son enveloppe extérieure.

«Ici, on est toujours en chantier», lance la fondatrice et directrice générale d’Aide à la communauté et services à domicile ayant mis sur pied ce guichet unique, Linda Couture. La Maison Henri-Bergeron fête ses 15 ans d’existence cette année. L’événement a été souligné lors d’un cocktail dînatoire bénéfice récemment. Une somme de près de 16 000$ a été amassée. «On est le seul organisme communautaire à avoir un guichet unique avec trois volets d’économie sociale», déclare Linda Couture.

Son organisme propose du maintien à domicile, un magasin Vesto-Recyclo et un lieu communautaire. Ce dernier volet offre des locaux aux organismes à but non lucratif. Depuis les débuts, 32 groupes sont passés et 18 sont présentement locataires. «L’objectif était de regrouper 15 à 20 organismes sous le même toit», explique Mme Couture.

Le rassemblement permet une entraide, un échange de services. «Ça nous donne une force, ça permet aussi de faire vivre les commerces autour», fait valoir la directrice générale.

Plus de 188 000 personnes s’y sont arrêté en 15 ans que ce soit pour le Magasin Vesto-recyclo, les différentes réunions, les fêtes, les lieux d’élection ou autres. Les locaux de la Maison Henri-Bergeron accueillent non seulement les organismes, mais aussi les résidents pour leurs activités personnelles dans le cadre de location.

Linda Couture, la mère de la maison

«Dans une journée, les interventions s’accumulent à un rythme effréné», lance Linda Couture tout en s’assoyant à son bureau. La fondatrice et directrice générale d’Aide à la communauté et services à domicile maîtrise la situation et règle les nombreux dossiers un à un. À travers l’entrevue accordée à L’Actuel, elle répond aux urgences.

«Je voulais laisser un héritage à la société, quelque chose de concret», confie-t-elle. Rassembleuse, Linda Couture a reçu plusieurs mentions d’honneur et son œuvre semble être à son image. Les années d’expérience s’accumulent pour la dynamique femme. La Maison communautaire Henri-Bergeron a 15 ans, mais Aide à la communauté et services à domicile a débuté à Val-Bélair en 1986.

Depuis les années 2000, Linda Couture a instauré un Mur de briques pour financer la Maison. En date du 231 mars 2013, 183 265$ avaient été recueillis.

http://www.aidesalalocal/lactuel/communaute-lactuel.org/index.html

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *