Société
21:49 17 octobre 2013 | mise à jour le: 17 octobre 2013 à 21:49 temps de lecture: 2 minutes

Des écoles primaires emboîtent le pas

Le partenariat de la Fondation Jasmin Roy et deux écoles secondaires de L’Ancienne-Lorette et Val-Bélair entame sa troisième année. Les écoles pilotes bénéficient encore cette année de fonds permettant de dégager une personne-ressource au minimum une journée afin de se consacrer à la lutte contre l’intimidation, la violence et la discrimination.

La Caisse populaire du Piémont Laurentien a versé 33 000$ à la fondation. Cette somme est destinée à l’école L’Odyssée et L’Ancienne-Lorette, mais également à quatre écoles primaires du secteur. Les écoles primaires Le Ruisselet à L’Ancienne-Lorette, des Hauts-Clochers à L’Ancienne-Lorette, L’Étincelle-Trois-Saisons à Sainte-Foy ainsi que de la Chanterelle à Val-Bélair s’ajoutent sous une formule différente.

Jasmin Roy visitera ces établissements scolaires de niveau primaire afin de témoigner. Par ailleurs, une nouvelle trousse sera distribuée et son fonctionnement sera expliqué au personnel des écoles. Il s’agit d’un coffret d’aide conçu par Camil Sanfaçon et l’agence Ometz. L’outil fournit des réponses à la gestion des situations et des astuces pédagogique.

La Caisse populaire du Piémont Laurentien a versé plus de 80 000$ à ce jour à la fondation. Il y a trois ans, elle a été le premier partenaire financier de l’œuvre visant à lutter contre l’intimidation.

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *