Société
17:43 13 novembre 2013 | mise à jour le: 13 novembre 2013 à 17:43 temps de lecture: 3 minutes

Faciliter les déplacements grâce au projet Familles en mouvement

Trois organismes, Projet Le Pont, la Maison de la Famille St-Ambroise et Habitat Métis du Nord, collaborent à un nouveau projet. Familles en mouvement vise à faciliter les déplacements de parents d’enfants de moins de cinq ans en situation de faible revenu.

Financé par la Table de concertation 0-5 ans de la Jacques-Cartier, le programme permet aux participants de se rendre à différents endroits gratuitement. Les transports en commun sont privilégiés et le covoiturage.

L’idée est née dans le cadre de l’activité Matinées Énergie du Projet Le Pont. «Le transport était un obstacle à la participation», explique l’agente de milieu de l’organisme, Valérie Boutet Desbiens. Par ailleurs, l’Étude des besoins des familles 0-5 ans desservies par la Table de concertation 0-5 ans de la Jacques-Cartier, réalisée en 2006, le démontre. Un peu plus de la moitié des répondants sous le seuil du faible revenu ont signalé avoir un besoin prioritaire de transport non satisfait. De plus, avoir accès à un service de déplacement adapté et sécuritaire pour les enfants constitue aussi une difficulté, selon l’enquête.

Le Projet Le Pont a présenté le concept à la Table. Puis, la Maison de la Famille St-Ambroise et Habitat Métis du Nord se sont joints au programme. Une somme de 4000$ a été octroyée pour financer les frais de déplacement. Principalement, ce sont des billets d’autobus qui sont remis au cas par cas, selon l’analyse des besoins. Dans des situations particulières, le covoiturage et le taxi sont aussi possibles. Par exemple, dans le cadre d’un camp de jour, des mamans se sont regroupées afin de se rendre à l’activité dans le même véhicule. «Avec le covoiturage puisqu’ils vont toutes à la même activité, ça crée un réseau», explique Valérie Boutet Desbiens.

L’idée est de donner accès aux parents à des services et des loisirs avec leurs enfants. Il peut s’agir de besoins de base comme l’hôpital, les organismes, le centre jeunesse, la banque alimentaire, mais également de sorties culturelles. «Ça brise beaucoup l’isolement», commente Christine Rousseau d’Habitat Métis du Nord-Corporation Waskahegen. Le programme est offert, en général, aux résidents de la partie ouest de la MRC de la Jacques-Cartier, Wendake ainsi que la Haute-Sant-Charles, à l’exception de Lac-Saint-Charles.

Pour plus d’infos: vous pouvez contacter le Projet Le Pont (418 842-4222), la Maison de la Famille St-Ambroise (http://www.mfstambroise.org/) ou Habitat Métis du Nord (www.waskahegen.com)

Un extrait d’une entrevue avec l’agente de milieu du Projet Le Pont, Valérie Boutet Desbiens, est en ligne: Vidéo

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *