L'Appel
08:22 17 juillet 2019

Corvée écolo pour promouvoir les activités de Village Monde

Corvée écolo pour promouvoir les activités de Village Monde
Le président et cofondateur de Village Monde, Charles Mony, a voulu faire œuvre utile et sensibiliser les passants aux déchets qui se retrouvent dans l’environnement. (Photo Métro Média – François Cattapan)

Nettoyage écoresponsable de la rivière du Cap-Rouge

ENVIRONNEMENT. Spécialisée dans le tourisme durable, l’équipe de Village Monde a organisé récemment une corvée de nettoyage du dernier tronçon de la rivière du Cap-Rouge. Le cours d’eau qui se jette dans le fleuve Saint-Laurent a ainsi été libéré d’un important amoncellement de déchets, pour le plaisir des marcheurs et plaisanciers qui apprécient ce site d’une beauté unique.

L’initiative exécutée sur plusieurs jours par une quinzaine d’intervenants et de bénévoles visait trois objectifs connexes. D’abord, souligner la Journée mondiale sans sac de plastique, pour laquelle chaque sac apporté était échangé contre un sac de coton. Ensuite, annoncer un défi sportif équitable. Et, ultimement, promouvoir les activités de l’organisme carougeois, qui propose des expéditions à moindre impact sur l’environnement vers des destinations ciblées à travers le globe.

À l’occasion de la corvée environnementale, les participants ont rempli un plein canot d’ordures qui ont été retirées des eaux et des berges de la rivière. Les éternels pneus usagés, mobiliers désuets et autres contenants non recyclés ont pris le chemin de l’écocentre le plus près, pour y être triés et récupérés. Auparavant, cette désolante récolte a été exposée à la marina de Cap-Rouge, pour sensibiliser les passants.

La corvée de nettoyage a permis de libérer la rivière du Cap-Rouge de cette triste récolte de déchets. (Photo Métro Média – François Cattapan)

«Plutôt que de tenir un dévoilement ordinaire pour la seconde édition de notre événement phare, nous avons décidé de conscientiser la communauté au problème des déchets semés dans le paysage. En nettoyant les abords de la rivière du Cap-Rouge, nous l’avons rendue plus belle pour tous maintenant qu’elle est plus propre», a indiqué Charles Mony, cofondateur et président de Village Monde.

Défi Gaïa

Tenue par une superbe journée ensoleillée, l’activité de sensibilisation aura servi de cadre promotionnel au lancement du Défi Gaïa 2019. Organisée en collaboration avec la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), cette deuxième édition se déroulera le samedi 21 septembre à la Station touristique Duchesnay.

Il s’agit d’un défi solidaire certifié équitable et effectué en plein air. Chaque concurrent est invité à repousser ses limites en complétant 6km en canot, 17km à vélo et 8km à la course. Le respect de la nature, l’équilibre avec la Terre et le dépassement de soi constituent les valeurs de base au coeur du Défi Gaïa, qui sert d’événement-bénéfice pour soutenir la mission de Village Monde.

La 2e édition du Défi Gaïa à Duchesnay propose de compléter 6km de canot, 17km de vélo et 8km de course au profit de la mission de Village Monde. (Photo gracieuseté)

«Notre organisme soutient plusieurs communautés locales dans une cinquantaine de pays. Les participants au défi sont invités à lever des fonds et à courir pour soutenir un pays de leur choix. Cet argent sert à supporter ces diverses communautés éloignées et permettre l’accueil de voyageurs avec le moindre impact environnemental sur les villages visités. Nous intervenons partout dans le monde, dont en Asie, en Afrique, en Amérique du Sud et plus précisément au Laos ainsi qu’à Madagascar», fait valoir M. Mony.

L’an passé, quelque 17 000$ ont été dédiés à 17 destinations ciblées. Cette année, les organisateurs espèrent recueillir jusqu’à 30 000$ pour appuyer un plus grand nombre de communautés. On espère élargir la clientèle en proposant l’ajout d’un volet jeunesse, de même que de l’animation pour les jeunes et les familles. Une façon de joindre l’utile à l’équitable.

À propos de Village Monde

Fondé en 2010, l’organisme québécois d’innovation sociale favorise l’essor d’un réseau de tourisme durable, source d’un avenir meilleur pour les communautés ciblées. Par ses activités et sa plateforme collaborative, il connecte ces villages éloignés avec le marché des voyageurs et soutient la création d’initiatives responsables. Un moyen de faire du tourisme équitable, hors des sentiers battus. Information: villagemonde.com.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *