Politique
16:27 29 septembre 2018

La parole aux candidats

Cette semaine, L’Actuel vous présente les candidats dans Vanier-Les Rivières à l’aide de cinq questions.

 

Mario Asselin, Coalition Avenir Québec

(Photo gracieuseté)

Mario Asselin, Coalition avenir Québec (CAQ)

Directeur d’école pendant une quinzaine d’années, passionné d’éducation et de technologie, Mario Asselin est un gestionnaire de carrière. Il œuvre aujourd’hui comme conseiller stratégique auprès d’organisations au Canada et en France, en plus d’être vice-président Est-du-Québec pour la Coalition Avenir Québec.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Vanier-Les Rivières?

«L’enthousiasme, la disponibilité et l’esprit de service.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Mes 22 ans de service en éducation dans des écoles m’ont aidé à développer le sens de l’écoute des besoins des citoyens. Je suis du type : en mode solutions.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«Celui de la capacité des citoyens (et des biens) à se déplacer plus facilement.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«Au début des années 1980, j’ai joué quelques années dans la ligue de Baseball Junior Élite (lanceur gaucher chez les Alouettes de Charlesbourg).»

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Je prendrais le «pouvoir» que tous les enfants sachent bien lire avant sept ans. La lecture, c’est l’élément clé de la réussite scolaire, l’ingrédient de base pour l’accès à la culture et un atout pour imaginer, entreprendre et aimer!»

 

William Duquette, Parti Québécois

(Photo gracieuseté)

William Duquette, Parti québécois (PQ)

Il est répartiteur chez TFI International – TForce Final Mile et très impliqué socialement pour diverses causes.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Vanier-Les Rivières?

«Être près des citoyens, faire preuve de leadership et être terre-à-terre.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Je suis le plus jeune candidat des quatre partis politiques. Ceci fait en sorte que mon dynamisme et mes idées nouvelles sont capables d’amener un brin de fraîcheur dans la politique de la circonscription.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«Le transport. Plusieurs endroits posent problème et font en sorte que les axes routiers du coin deviennent le berceau d’interminables congestions routières quotidiennement.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«J’ai passé plusieurs années dans les cadets dans l’Escadron 629 Kiwanis-Sillery sur Pierre-Bertrand. C’est ce qui m’a permis et donné le goût de participer à plusieurs activités de bénévolat. C’est ce qui me donne envie, aujourd’hui, de devenir le député pour donner enfin aux citoyens les services qu’ils ont besoin de la manière qu’ils le méritent.»

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Le pouvoir faire voter tout le monde pour le parti qui les représente, un peu comme un « Capitaine Démocratie »! Plusieurs gens me disent qu’ils ne veulent pas aller voter, qu’ils n’ont pas le temps ou qu’ils n’ont pas d’intérêt envers la politique québécoise.»

 

Patrick Huot, Parti libéral du Québec

(Photo gracieuseté)

Patrick Huot, député sortant, Parti libéral du Québec (PLQ)

Son engagement en politique est lié à son désir d’améliorer la qualité de vie des citoyens de sa circonscription. Il a été membre des équipes de baseball du Rouge et Or, des Diamants de Québec et des Patriotes de Sainte-Foy.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Vanier-Les Rivières?

«L’engagement, la disponibilité et l’écoute des citoyens.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Mon expérience et ma très grande connaissance du comté de Vanier-Les Rivières.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«Il faut améliorer la fluidité de la circulation au carrefour Robert-Bourassa/ Lebourgneuf, par exemple par la construction d’un viaduc.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«Comme Barack Obama, j’ai un superbe chien d’eau portugais! Elle s’appelle « Boo ».» 

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Avoir le génie et la force d’Iron Man!»

 

Monique Voisine, Québec solidaire

(Photo gracieuseté)

Monique Voisine, Québec solidaire (QS)

Monique Voisine est une femme engagée et militante de longue date. Elle s’implique dans le mouvement des femmes et le mouvement syndical depuis plus de 30 ans. Elle est candidate de Québec solidaire dans Vanier-Les Rivières depuis l’élection de 2007.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Vanier-Les Rivières?

«Être à l’écoute des citoyennes et citoyens, être disponible pour accueillir la population et être empathique aux difficultés et l’ouverture d’esprit.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Mon expérience politique et ma bonne connaissance du comté, car j’en suis à ma 6e campagne électorale comme candidate.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«La lutte contre l’appauvrissement.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«J’aime tout particulièrement marcher en forêt surtout dans le Parc Chauveau qui longe la rivière St-Charles où je réfléchis à la protection de l’eau potable et de l’environnement qui sont parmi nos priorités.»

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«J’aimerais être chef d’État et passer une loi pour que l’éducation soit gratuite pour que toute la population puisse y avoir accès, car l’éducation est essentielle à la liberté et à l’émancipation de toutes les oppressions.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *