Politique
20:44 29 mai 2015

Sécurité routière: des radars photo installés à Québec

ROUTE. La Ville de Québec installera quatre radars photo sur son territoire afin de réprimer la vitesse excessive dans certains secteurs, un outil parmi plusieurs qui sera mis en place dans le cadre de la nouvelle Stratégie de sécurité routière 2015-2017.

Cette nouvelle stratégie a été dévoilée vendredi avec comme objectif d’augmenter le niveau de sécurité sur le territoire de la ville. L’installation de ces quatre radars photo fait partie d’un projet pilote qui s’étendra jusqu’à 2017 pour vérifier l’efficacité de cette technologie à accroître la sécurité sur le réseau routier.

Des négociations sont en cours présentement avec le ministère des Transports concernant les lieux où ces appareils seront installés. Marc des Rivières, directeur de la Division des transports à la ville de Québec, a mentionné que des secteurs comme le coin Dorchester et le boulevard Charest, le boulevard Henri-Bourassa et celui de Lebourgneuf sont notamment considérés. Trois critères sont pris en compte pour déterminer les lieux, à savoir s’il s’agit d’une zone «d’accidentologie sévère», une zone où la police a de la difficulté à intervenir et s’il s’agit d’un endroit avec un niveau de risque important.

«Le photo radar n’est qu’un outil de plus dans notre boîte à outils. L’idée est que les gens ralentissent. Ils vont savoir d’avance qu’il y en a un. Ceux vont se faire prendre, à la limite, je dirais qu’ils étaient dans la lune, car ils vont le savoir d’avance», soutient Patrick Voyer, membre du comité exécutif responsable de la sécurité routière. Il indique que les radars photo seront installés en novembre.

Piétons

Près de 50% des accidents avec victimes à Québec impliquent des piétons, une statistique que les autorités souhaitent voir diminuer. «Il faut qu’eux aussi suivent les règles. Il y a un travail à faire au niveau de la sensibilisation. Il reste du travail à faire et il faut y aller par étapes pour changer certains comportements. Certains traversent un peu n’importe quand alors qu’on a la chance ici d’avoir des feux de piétons. Il semble qu’il ne devrait pas y avoir de piétons victimes», estime le directeur du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), Michel Desgagnés.

Cinq axes sont privilégiés dans cette stratégie: Intervenir sur les parcours écoliers et les zones scolaires de façon à sécuriser les déplacements et à favoriser des comportements sécuritaires; favoriser le partage de la route entre les différents usagers (piétons, cyclistes, automobilistes, camionneurs, conducteurs d’autobus,…); agir sur les facteurs d’insécurité de la population en matière de sécurité routière; promouvoir la sécurité des milieux résidentiels et réprimer la vitesse excessive et les comportements à risque; cibler les endroits les plus accidentogènes et y intervenir en tenant compte des usagers vulnérables du réseau routier et des véhicules motorisés.

Plusieurs actions seront réalisées en concert avec le SPVQ et la Société de l’assurance automobile du Québec, comme définir à proximité des écoles des parcours sécuritaires pour les écoliers, convenir d’ici la fin de 2017 des seuils de vitesse maximale autorisée dans les milieux résidentiels et réévaluer les plans de marquage et de signalisation des tronçons et des intersections de rues jugées problématiques.

Citoyens

La campagne Je salue votre passage sera relancée pour une deuxième année. Elle consiste à souligner les bons comportements sur les routes et à les partager sur le site web de la Ville et sur Twitter. La campagne publicitaire sur les autobus, Dans mon quartier, je prends le temps de ralentir, est également de retour cette année.

Nombre de victimes de la route à Québec

2009 = 6

2010 = 16

2011 = 8

2012 = 4

2013 = 12

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *