Politique
11:55 18 mars 2014 | mise à jour le: 18 mars 2014 à 11:55 temps de lecture: 4 minutes

Élections provinciales : portraits des candidats dans La Peltrie

Les électeurs de la circonscription de La Peltrie auront à choisir parmi les sept candidats suivants aux élections provinciales 2014.

Éric Caire, député sortant CAQ

Profil : Formé en informatique, Éric Caire a été propriétaire d’un commerce de détail dans les années 1990. Il a aussi été enseignant au Cégep Garneau. Au tournant des années 2000, il a occupé divers postes au sein de l’Action démocratique du Québec (ADQ), parti politique devenu la Coalition avenir Québec (CAQ). Il est député de La Peltrie depuis mars 2007.

Priorités : Dans l’opposition, Éric Caire a été très actif dans les dossiers touchant la santé. Ses principaux engagements touchent l’élargissement de l’autoroute Henri IV, l’ajout d’une nouvelle école primaire à Val-Bélair et la protection des droits des enfants.

Éric Belleau, candidat ON

Éric Belleau habite Val-Bélair depuis sa naissance en 1993. Il a commencé à s’impliquer politiquement après la crise étudiante de 2012. À cette époque, il étudiait en mécanique du bâtiment au cégep Limoilou, campus Charlesbourg. Il a participé à la création de l’exécutif d’Option nationale (ON) dans La Peltrie.

Priorités : Ses principaux enjeux dans cette campagne sont la décentralisation des services et des instances (commissions scolaires, agences de santé et de services sociaux), ainsi que le développement des transports collectifs.

Paule Desgagnés, candidate PQ

Profil : Auteure de plusieurs livres sur l’histoire du Québec et sur la médecine préventive, Paule Desgagnés donne de nombreuses conférences dans toutes les régions. Elle milite depuis plusieurs années au sein du Parti Québécois (PQ).

Priorités : Investir dans les PME pour les moderniser et améliorer leur productivité en lien avec la Politique économique du gouvernement du Parti Québécois. Favoriser la conciliation travail-famille pour donner le meilleur départ à nos enfants et soutenir nos familles. Soutenir l’investissement dans les infrastructures des municipalités.

Camille Dion-Garneau, candidate ÉA

Profil : Originaire de Lanaudière, elle demeure maintenant à Val-Bélair dans la circonscription de La Peltrie. Elle est finissante en design intérieur au Cégep Garneau. C’est la grève étudiante de 2012 qui l’a amenée à s’intéresser à la politique et à se présenter pour l’Équipe autonomiste.

Priorités : Ses combats portent sur la responsabilisation de l’individu et la qualité de l’enseignement. Elle sent que trop de citoyens sont aux crochets du gouvernement et se laissent traiter comme des enfants. Encore aux études, elle est bien placée pour ressentir les lacunes du système scolaire et sait qu’il y a place à amélioration.

France Gagnon, candidate PLQ

Profil : Femme passionnée de politique, c’est avec détermination qu’elle joint l’équipe du Parti libéral du Québec. Mme Gagnon a occupé divers postes clés au sein de la fonction publique, notamment en communications, en plus de cumuler de l’expérience en résolution de litiges.

Priorités : Elle souhaite proposer une réforme de la fiscalité qui permettra aux familles d’avoir plus d’argent dans leurs poches; soutenir le projet d’élargissement de l’autoroute Henri IV pour mettre fin aux problèmes de circulation; assurer un service d’aide aux devoirs dans toutes les écoles primaires et l’étendre aux écoles secondaires.

Alexandre Jobin-Lawler, candidat QS

Profil : Anthropologue de formation, le candidat de Québec solidaire a travaillé pendant plusieurs années dans le secteur de la coopération internationale. Il est, depuis 2008, professeur au niveau collégial. En plus d’enseigner, il réalise des recherches sur la mobilité internationale dans le milieu des collèges québécois.

Priorités : Il note le manque de places subventionnées dans les garderies. Le comté a également besoin d’habitations abordables, notamment pour les personnes âgées en perte d’autonomie. On doit investir massivement dans le transport en commun pour améliorer le système par autobus en augmentant le nombre de parcours et la fréquence du service.

Thomas Pouliot, candidat PCQ

Profil : Détenteur d’une maîtrise en Gestion pharmaceutique de l’Université Laval et d’un baccalauréat en science de l’Université McGill, le candidat du Parti conservateur du Québec est concerné par l’état du système de santé. Un domaine pour lequel les vieux partis n’ont rien à proposer aux Québécois.

Priorités : Les engagements sont nationaux avec des impacts régionaux. Le premier touche à l’accessibilité aux soins de santé et à un médecin de famille. Il faut décloisonner la pratique médicale et améliorer l’efficacité du système. Autre préoccupation, la situation économique du Québec qui pâtit de la lourdeur administrative et fiscale de l’état. (F.C.)

Articles similaires

01:40 5 septembre 2012 | mise à jour le: 5 septembre 2012 à 01:40 temps de lecture: 1 minutes
Éric Caire réélu

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *