Politique
19:51 15 juillet 2014 | mise à jour le: 15 juillet 2014 à 19:51 temps de lecture: 3 minutes

Un comité pour accroître la sécurité des cyclistes

TRANSPORTS. «Ce qui s’est passé dans les deux derniers mois est préoccupant. L’accident [mortel d’un cycliste] à Sainte-Sophie était évitable. On doit partager la route et faire quelque chose», a exprimé le ministre des Transports, Robert Poëti.

M. Poëti a rencontré plus tôt mardi des représentants cyclistes afin de mieux connaître leurs préoccupations liées à la pratique du vélo. Le ministre des Transports coordonnera son travail également avec la Table de la sécurité routière, l’ensemble des associations de vélo et la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), ainsi que les associations de camionneurs, les policiers municipaux et des représentants d’autres partis politiques (le caquiste François Bonnardel, le péquiste Pierre Karl Péladeau et la solidaire Manon Massé).

Un rapport complet sera déposé cet automne. D’ici là, le ministre Poëti entend procéder à l’analyse détaillée de chaque rapport d’accident cycliste. «Avec 19 morts en 2013, le bilan n’est pas bon, parce que certains accidents étaient évitables», a-t-il souligné en conférence de presse, au Quai des Cageux.

Des outils de répression sont envisagés «pour les gens téméraires», qualifie M. Poëti. Quant à l’élaboration d’une loi visant à serrer davantage la vis pour les automobilistes faisant la vie dure aux cyclistes, il est trop tôt pour confirmer cette mesure.

Question d’attitude, selon Garneau

Outre son travail avec les associations, organismes, autorités et politiciens, le ministre Poëti a fait appel au cycliste et homme d’affaires Louis Garneau comme conseiller spécial. «Il y a un manque de communication et de compréhension sur l’utilisation des routes et des pistes cyclables. Dernièrement, un des cyclistes de mon club s’est fait donner un coup de rétroviseur dans Portneuf. Je dis aux automobilistes circulant près des cyclistes: ralentissez!», a-t-il lancé.

Louis Garneau n’a cessé de marteler qu’une bonne attitude est primordiale chez les automobilistes. «C’est rendu que j’ai peur et je sors maintenant escorté. Aux États-Unis, les conducteurs sont plus courtois envers les cyclistes et les piétons. Apprenons à travailler l’attitude», a résumé l’athlète de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Groupe Québec Hebdo.

Quelques recommandations

Aux conducteurs:

– Être attentifs au passage des cyclistes (angles morts, portières)

– Adapter la conduite près des cyclistes (ralentir, espace d’au moins un mètre)

– Dépassement autorisé sur une ligne continue (simple ou double) pour dépasser un cycliste

Aux cyclistes:

– Se rendre visibles des conducteurs (conduite, code gestuel, vêtements)

– Respecter la signalisation

– Être vigilants aux intersections, où la plupart des accidents se produisent

(Source: ministère des Transports)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *