Politique
16:03 3 mai 2013 | mise à jour le: 3 mai 2013 à 16:03 temps de lecture: 3 minutes

Démocratie Québec face à Équipe Labeaume

Après plusieurs mois de pourparlers et d’hésitations, la chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, et celui de Québec Autrement, David Lemelin, sont arrivés à une entente. Cette annonce a été faite ce matin, lors d’une conférence de presse.

La nouvelle formation politique porte le nom de Démocratie Québec et son chef de file est David Lemelin. Le parti conserve le nom du parti d’Anne Guérette, mais le logo a changé.

«Occupation double est fini», annonce d’emblée avec humour David Lemelin. «Il y a désormais une seule alternative qui unit toutes les forces de l’opposition à Québec. Cette formation politique vient de naître de cette volonté de faire triompher la démocratie pour le plus grand bénéfice de tous les citoyens», poursuit-il.

Cette nouvelle formation réalise ainsi le souhait de nombreux citoyens. «Nos deux familles partagent les mêmes valeurs, la même vision. C’est pourquoi cette alliance est tout à fait naturelle et porteuse de succès. L’histoire n’est pas de savoir qui a concédé quoi, ça n’a aucune importance. Ce qui compte, c’est le résultat», rajoute-t-il.

«Démocratie Québec est une force démocratique. C’est un moteur de développement durable et une vision partagée. Aujourd’hui, c’est un nouveau départ», souligne Anne Guérette.

Un caucus de quatre élus

Démocratie Québec compte un caucus d’élus de quatre personnes, à savoir, Anne Guérette, Yvon Buissières, Ginette Picard-Lavoie et Patrick Paquet.

Dans ce nouveau parti, Anne Guérette devient chef de l’aile parlementaire. Elle sera notamment responsable des dossiers liés au patrimoine, à l’aménagement urbain et à la démocratie participative.

«Je suis le chef de ce nouveau parti, le chef de Démocratie Québec et candidat à la mairie en novembre prochain», annonce David Lemelin.

«J’ai toujours dit que Démocratie Québec était là pour gagner. Nous avons décidé d’un commun accord que ça serait David Lemelin qui irait au front. J’ai le privilège d’être la conseillère municipale du plus beau district électoral en Amérique du Nord et j’en suis fière. J’ai le goût de défendre et de faire grandir ce territoire dans le respect des valeurs qui nous anime», rajoute Anne Guérette.

La négociation au cœur de Démocratie Québec

Démocratie Québec souhaite mettre de l’avant la négociation avec les employés, les syndicats, avec les maires des autres villes et les gouvernements. «Unions nos forces pour une chose, la négociation, ça marche. En négociant, on avance», explique-t-il. Anne Guérette et Davie Lemelin se sont entendus sur différents éléments du programme. Ils n’ont pas souhaité révéler les concessions que chacun a dû faire pour unir leurs forces.

Démocratie Québec sera ainsi près pour son congrès fondateur, prévu le 11 mai prochain.

 

Groupe Québec Hebdo

Anne Guérette et David Lemelin ont fusionné pour devenir, ensemble, Démocratie Québec.

(Photo Isabelle Le Maléfan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *