Politique
00:19 26 juillet 2013 | mise à jour le: 26 juillet 2013 à 00:19 temps de lecture: 3 minutes

Un questionnaire pour favoriser des mesures de gouvernance plus saines chez les élus municipaux

Frédéric Lapointe, président de la Ligue d’action civique qui regroupe des citoyens engagés préoccupés par une saine gestion des affaires municipales, a fait un arrêt à L’Ancienne-Lorette dans le cadre de la campagne nationale d’engagement anticorruption, lancée en prévision des prochaines élections. Pour l’occasion, il a annoncé la mise en ligne prochaine d’un questionnaire de 10 facteurs de gouvernance sur lesquels les candidats et les maires sortants qui sollicitent un nouveau mandat seront invités à se prononcer.

Autre extrait vidéo: La Ligue d’action civique à L’Ancienne-Lorette.

Transparence, participation citoyenne et vie démocratique figurent parmi les questions auxquelles les aspirants pourront répondre pour montrer leur engagement à adopter des mesures de gouvernance susceptibles d’améliorer la façon de faire la politique. La démarche demeure volontaire, mais avec le «risque politique d’être pointé du doigt» pour qui lèverait le nez sur l’exercice. Celui-ci sera accessible sur le site Internet de la Ligue d’action civique, qui s’occupera d’accorder un pointage selon les réponses obtenues.

Lorsqu’on lui fait remarquer qu’il sera facile aux candidats de montrer patte blanche pour s’assurer d’une bonne note, Frédéric Lapointe rétorque que la démocratie est ainsi faite que, s’ils ne remplissent pas leurs promesses une fois élus, ils ne feront pas long feu. «Les citoyens vont surveiller l’application des engagements», avance le président, le questionnaire devenant ainsi un outil citoyen pour juger de la gouvernance des élus.

Des outils pour se battre à armes égales

Des outils, la Ligue d’action civique en propose d’ailleurs plusieurs pour encourager une meilleure administration des municipalités. En priorité, elle entend épauler les gens qui souhaiteraient poser leur candidature mais, faute d’en connaître la mécanique, se montrent hésitants. À ceux-ci, elle offre de les former à mener une campagne électorale propre et de mettre à leur disposition les instruments nécessaires, dont des dépliants et des pancartes à faible coût. L’idée est de leur permettre de se battre à armes égales avec le politicien d’expérience qui part souvent avec un avantage.

C’est aussi la raison derrière l’association récente de la Ligue avec Juripop pour la création d’un fonds juridique destiné à aider les citoyens qui n’auraient pas les moyens de poursuivre une administration municipale qui bafoue la démocratie. La clinique Juripop s’est ainsi proposé de prendre en charge les causes d’intérêt public. En chantier depuis presque un an, la structure devrait être opérationnelle sous peu, a précisé Frédéric Lapointe.

Le questionnaire sera accessible sur le site Internet de la Ligue: http://www.liguedactioncivique.org/

À lire aussi: Nouveaux engagements et nouveau candidat pour le Regroupement des payeurs de taxes de L’Ancienne-Lorette.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *