Politique
20:05 2 novembre 2013 | mise à jour le: 2 novembre 2013 à 20:05 temps de lecture: 2 minutes

Démocratie Québec: un observatoire dans le parc de l’escarpement

Démocratie Québec propose la construction d’un observatoire dans le parc de l’escarpement, situé dans l’arrondissement Les Rivières, un projet déjà présenté par le passé par le candidat Patrick Paquet, mais qui est resté lettre morte.

M. Paquet, ancien conseiller au sein d’Équipe Labeaume se présentant sous la bannière de Démocratie Québec dans le district Neufchâtel-Lebourgneuf, affirme que ce lieu mérite d’être davantage connu de l’ensemble de la population. Ce parc, qui longe le boulevard Robert-Bourassa, est composé de plusieurs sentiers qui longent la rivière du Berger.

Le projet est de construire une tour d’observation en bois, qui s’apparente à celle située à Saint-François-de-l’Île-d’Orléans, accompagnée d’un bâtiment servant de lieu d’interprétation du milieu naturel et pour faire connaître l’histoire de l’arrondissement Les Rivières. Cet observatoire deviendrait le «miroir» de l’édifice Marie-Guyart, qui abrite un observatoire duquel la nouvelle construction serait visible. Ce projet est évalué à 500 000$. Le candidat au poste de conseiller souligne que des partenaires privés seraient prêts à contribuer au projet et il espère que des compagnies reliées à l’industrie du bois soient intéressées à commanditer la matière pour la construction de la tour, comme il avait été convenu lors des premières démarches de ce projet.

«Nous n’avons jamais fait quelque chose pour attirer les touristes et les citoyens des autres districts. […] Il faut animer cet endroit majestueux qui est plutôt méconnu», soutient M. Paquet. «Ce projet rejoint notre volonté de sortir le tourisme du Vieux-Québec, qui n’est pas une mauvaise chose en soi, pour le développer ailleurs qu’au centre-ville», indique le chef de Démocratie Québec, David Lemelin.

M. Paquet affirme s’être fait promettre par le maire Régis Labeaume que ce projet serait intégré au Plan triennal d’immobilisations de 2010, ce qui n’a toutefois jamais été fait.

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *