Politique
23:39 27 septembre 2013 | mise à jour le: 27 septembre 2013 à 23:39 temps de lecture: 4 minutes

Équipe Labeaume veut injecter 7,7 M$ dans la Haute-Saint-Charles

Équipe Labeaume a terminé le tour de table de ses engagements électoraux dans les arrondissements, vendredi, avec la Haute-Saint-Charles. L’ensemble des projets potentiels se chiffrent à 7,7 M$.

Ainsi, Équipe Labeaume s’engage à investir 58 M$ dans les six arrondissements de Québec pour réaliser ou amorcer les projets liés à ses engagements, au cours des quatre prochaines années.

Outre les 16 engagements locaux dans les trois districts, quatre engagements généraux touchent l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles: continuer d’offrir des services de proximité diversifiés, bonifier le réseau cyclable, veiller à la réalisation de deux voies supplémentaires sur l’autoroute Henri-IV et poursuivre les mesures visant à améliorer la sécurité routière dans les quartiers résidentiels.

Dans le district du conseiller sortant de Lac-Saint-Charles – Saint-Émile, Steeve Verret, il est notamment question d’intégrer le futur terrain de soccer synthétique du lac Fripon et de moderniser les terrains de baseball du parc Paul-Émile-Beaulieu.

«Un autre point important est de réaliser une bonne étude sur la circulation pour évaluer l’impact des déplacements dans mon district (tel que le prolongement du boulevard Robert-Bourassa)», a mentionné M. Verret.

Le Métrobus 804: prêt en 2015

Retiré de la circulation, le projet de Métrobus 804 est de nouveau dans les cartons d’Équipe Labeaume, qui prévoit le lancer en 2015, si le parti est reconduit au pouvoir. Questionné sur le budget alloué pour ce projet, le conseiller sortant de Loretteville – Les Châtels, Raymond Dion, n’a pas voulu avancer de chiffres.

«Dans le projet, on est en train de planifier l’installation d’abribus en partenariat avec le privé. On est en négociation», a-t-il expliqué. «Avec le 804, on vient boucler la boucle des Métrobus. On pourra desservir la couronne nord de Québec, soit Neufchâtel, Montchâtel, Loretteville et Val-Bélair», a ajouté M. Dion.

Le domaine des loisirs ne sera pas en reste. Des jeux d’eau seront installés dans les parcs de l’Orme, Montchâtel et Jean-Roger-Durand, mais ce dernier accueillera en plus un volet culturel et historique, avec l’interprétation des moulins et des tanneries, à l’époque du Vieux-Bourg de Loretteville.

Du vélo de montagne mont à mont

Avec l’arrivée importante de plusieurs familles au cours des dernières années et l’important développement domiciliaire qui a suivi, Val-Bélair verra naître trois parcs, advenant que le parti de Régis Labeaume soit remis au pouvoir: Sainte-Geneviève, de l’Etna et Val-des-Bois.

Outre un développement accru de son parc industriel et l’implantation d’un parc-o-bus, Val-Bélair sera en partie l’hôte d’une piste de vélo de montagne. «Après les élections, on va lancer des appels d’offres pour faire une route de vélo de montagne mont à mont, du mont Bélair au mont Sainte-Anne. On veut devenir le paradis du vélo de montagne à Québec. Ce dossier est passé au printemps dernier dans le budget de la CMQ (Communauté métropolitaine de Québec)», a souligné le candidat d’Équipe Labeaume et conseiller sortant de Val-Bélair, Sylvain Légaré.

Groupe Québec Hebdo.

Quelques engagements dans la Haute-Saint-Charles

– Réaliser une étude de circulation pour évaluer les impacts du prolongement de Robert-Bourassa et la réalisation de l’axe est-ouest (rue Lepire)

– Aménager le sentier bleu-blanc-vert dans le secteur Cominar – Installer des jeux d’eau aux parcs de l’Orme, Jean-Roger-Durand et Montchâtel

– Ajouter deux nouveaux parcs dans les secteurs des rues Sainte-Geneviève et de l’Etna et développer le parc Val-des-Bois

– Développer une route mont à mont pour le vélo de montagne (du mont Bélair au Mont Sainte-Anne)

 

«Avec le 804, on ferme la boucle des Métrobus. Ce parcours sera en fonction en 2015. C’est important de mieux desservir la couronne nord avec un service de haute fréquence, quand on sait que 50% de la clientèle (du Réseau de transport de la Capitale) utilise les Métrobus», a souligné le conseiller sortant de Loretteville – Les Châtels, Raymond Dion (à droite). À ses côtés: le conseiller sortant de Val-Bélair, Sylvain Légaré et le maire sortant de Québec, Régis Labeaume. (Photo Véronique Demers)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *