Politique
15:28 1 mars 2007 | mise à jour le: 1 mars 2007 à 15:28 temps de lecture: 5 minutes

La course est lancée dans Vanier

(J.R.) Le 26 mars 2007, les électeurs auront à choisir le candidat qui les représentera dans la circonscription Vanier au cours des quatre prochaines années. Qui de Marie Dionne (Québec solidaire), Lucien Gravelle (Parti vert), Jean-Claude L’Abbée (PLQ), Sylvain Légaré (ADQ) et Sylvain Lévesque (PQ) deviendra le prochain député? À vous de juger…

Diplômée en service social, la candidate du parti Québec solidaire dans la circonscription Vanier, Marie Dionne, a été active depuis plusieurs années au sein de différents mouvements sociaux de la grande région de Québec. Les luttes féministes, le droit au logement ainsi que la justice sociale figurent au premier titre des préoccupations qui ont motivé ses implications sociales, tant passées qu’actuelles. La candidature de Marie Dionne dans la circonscription Vanier se veut le prolongement logique de l’engagement actif de celle-ci au sein du parti Québec solidaire et, auparavant, au sein de l’Union des forces progressistes (UFP). En plus de son implication politique, la candidate Marie Dionne a également été active dans le domaine de la solidarité internationale. Cette expérience enrichissante l’a amenée à effectuer différents séjours à l’étranger, notamment à Haïti. En plus de s’engager sur tous les fronts qui sont si chers au parti Québec solidaire, la candidate Marie Dionne est avant tout profondément impliquée au sein du mouvement altermondialiste.

Le candidat du Parti vert dans la circonscription Vanier, Lucien Gravelle, est né en 1958. Fils de militaire originaire de la région d’Aylmer au Québec, M. Gravelle s’est joint aux Forces armées canadiennes à l’âge de 19 ans. En 1982, M. Gravelle a été transféré de Valcartier à Chilliwack en Colombie-Britannique afin de poursuivre une formation d’électricien et par la suite de mécanicien de machine fixes, un métier qu’il a occupé jusqu’en 1995. De 1998 à 2002, il a travaillé au sein de la compagnie SCC Environmental de Terre-Neuve dans le domaine de la décontamination des sols par phase thermique. Cet emploi l’a amené de Sherbrooke à Sidney en Australie et de Maturin au Vénézuela à Santa Cruz en Bolivie. C’est ce travail de décontamination des sols qui a éveillé en lui une véritable passion pour l’environnement. Il s’agit d’une des raisons pour lesquelles Lucien Gravelle a décidé de se joindre au seul parti engagé à défendre l’environnement et la justice sociale en faisant preuve d’une vision en ce qui a trait à l’avenir de la terre et des générations futures.

Le candidat du Parti libéral du Québec, Jean-Claude L’Abbée, est âgé de 56 ans. Au cours des 24 dernières années, il a occupé le poste d’éditeur et de chef de la direction du Journal de Québec. Il a œuvré au sein de ce média écrit pendant 32 ans. En dehors de son expérience professionnelle, Jean-Claude L’Abbée a offert de son temps comme vice-président du conseil d’administration de l’Opération Enfant Soleil ainsi que comme président d’honneur de la Fondation Michel-Sarrazin, de la campagne Patro Laval et de la Fondation Jean-Lapointe. S’il obtient la majorité des votes aux prochaines élections, Jean-Claude L’Abbée entend prioriser l’aide directe aux personnes aînées et aux familles de même que la réfection des infrastructures sportives dans le secteur. Le candidat, qui se définit comme étant un bâtisseur et un homme engagé, assure qu’il veillera à améliorer l’accès aux soins de santé, à créer du logement social et à assurer une saine gestion des finances publiques. Il promet enfin investir ses énergies dans l’action communautaire.

Le candidat est né à Québec en 1970. Après avoir poursuivi des études notamment en planification financière, Sylvain Légaré a agi comme conseiller financier pendant cinq ans et comme député de Vanier de 2004 à ce jour. Outre son expérience professionnelle, M. Légaré a cumulé une solide expérience dans le domaine du sport mineur. Son engagement communautaire l’a amené à agir comme président de la Société artistique de Charlesbourg. En 2002, il a agi comme co-fondateur de l’exécutif de l’ADQ dans Vanier. S’il est élu, Sylvain Légaré entend appuyer les comités des parcs-écoles Everest, Saint-Bernard, les Prés-Verts et Notre-Dame-du-Canada dans la réalisation de leurs projets. M. Légaré entend poursuivre son travail auprès des organisations bénévoles et communautaires de la circonscription. Les projets de terrain de soccer intérieur au parc Chauveau et de centre multi-fonctionnel des Loisirs Lebourgneuf font enfin partie de ses préoccupations majeures afin de doter les nouvelles familles d’infrastructures de sports et de loisirs à proximité.

Le candidat du Parti québécois est né en 1973. Après avoir complété des études universitaires en sciences sociales et en droit, Sylvain Lévesque a agi comme conseiller en emploi, enseignant à la formation professionnelle, agent de développement et, plus récemment, comme directeur général de l’Association À cœur d’homme. Outre cette expérience professionnelle, M. Lévesque cumule plusieurs années d’implication politique et d’engagement social notamment comme président du conseil d’administration du CLD de Québec. Les priorités du candidat du Parti Québécois sont l’environnement et la famille. En effet, s’il est élu, Sylvain Lévesque entend porter la question de la réfection des infrastructures scolaires, telles les bibliothèques, gymnases, cuisines, et autres, au caucus d’un futur gouvernement du Parti Québécois. Le développement de l’éco-promenade le long du boulevard Robert-Bourassa lui tient particulièrement à cœur. Candidat branché sur le milieu, Sylvain Lévesque souhaite développer un milieu agréable pour la famille et respectueux de l’environnement.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *