Politique
15:30 8 octobre 2008 | mise à jour le: 8 octobre 2008 à 15:30 temps de lecture: 6 minutes

Vos candidats dans Charlesbourg-Haute-St-Charles proposent…

Le journal L’Actuel a demandé aux candidats de la Haute-St-Charles ce qu’ils ont à proposer pour les citoyens du comté en vue des élections fédérales du 14 octobre prochain. Voici leur réponse.

Daniel Petit, Parti ConservateurChers amis (es). Depuis presque deux ans et demi, je vous représente à Ottawa. Nous avons réalisé de nombreux projets de loi qui touchent votre famille, vos enfants, votre travail, votre sécurité et les aînées. Aujourd’hui, nous continuons à aider directement la population de Saint-Émile et du Lac Saint-Charles en vous offrant :
Crédit d’impôt pour les acheteurs d’une première propriété : Un gouvernement conservateur réélu donnera aux acheteurs d’une première propriété un crédit d’impôt pouvant atteindre 5 000 $ sur les coûts de clôture de la transaction.
Diminution de la taxe sur le diesel : Un gouvernement conservateur réduira de moitié la taxe d’accise fédérale sur le diesel, de 4 à 2 cents le litre.
Réduction du revenu imposable des aînés : Un gouvernement conservateur réduira le revenu imposable des aînés. L’effet cumulatif des changements apportés aura augmenté de 12 627 $ à 17 673 $ le montant libre d’impôt que peuvent gagner les aînés.
De plus, après 12 ans d’inertie et d’échec du Bloc dans le dossier de l’axe Est – Ouest, nous avons réussi à faire inscrire ce projet au P.T.I. et cela, en moins de deux ans. C’est un projet vital pour notre région. Denis Courteau, Bloc Québécois« La famille pour les quartiers Lac Saint-Charles et Saint-Émile doit avoir accès à la même qualité de vie que nous retrouvons sur l’ensemble du territoire de la région de Québec » précise Monsieur Denis Courteau, candidat du Bloc Québécois dans Charlesbourg–Haute-Saint-Charles. Selon Monsieur Courteau, une famille au Nord de Charlesbourg doit pouvoir s’épanouir comme les autres et ainsi avoir accès à des équipements sportifs et culturels de proximité. De plus, un coup de barre doit être donné afin d’améliorer l’accès au transport en commun pour ces quartiers et assurer un développement urbain adéquat. Conscient que ces facilités relèvent d’abord et avant tout des niveaux municipal et provincial, Denis Courteau ajoute que le premier rôle d’un député est de travailler en collégialité avec tous les paliers dans l’intérêt des citoyens, en particulier dans les domaines où il y a des programmes conjoints. « Le député doit être animé par le bien-être de ses concitoyens, mobiliser les deux autres paliers et trouver un programme fédéral en ce sens » commente Monsieur Courteau. Contrairement à Daniel Petit, Denis Courteau s’engage à être un représentant des citoyens à Ottawa et non un représentant d’Ottawa à Lac Saint-Charles et à Saint-Émile. Denise Legros, Parti libéral du CanadaSt-Emile et Lac St-Charles ont connu depuis quelques années un accroissement de la population causé par l’étalement urbain et par la vigueur du marché de l’immobilier. Pour St-Emile, les jeunes familles devraient avoir accès à un plus grand nombre de places dans les services de garde d’enfants et pour la population en général, les sports et les loisirs méritent d’être développés et supportés financièrement par le gouvernement fédéral. En ce qui concerne Lac St-Charles, un lien routier est-ouest vers le boulevard Valcartier facilitant l’accès au boulevard Henri-IV aurait dû être construit depuis longtemps. De plus, il reste un secteur à l’ouest du lac qui n’est pas desservi par un réseau d’égoûts réglementaire ce qui a pour conséquence de polluer l’eau qui est consommée par la ville de Québec. Ces dossiers sont prioritaires pour moi puisqu’ils influencent le bien-être des résidents du comté de Charlesbourg-Haute St-Charles. Si je suis élue députée au sein d’un gouvernement libéral, je m’engage à collaborer étroitement avec tous les intervenants, tant au niveau provincial que municipal, pour mener à terme ces projets. Anne-Marie Day, Nouveau Parti DémocratiqueJ’entends mettre de l’avant les trois priorités suivantes pour le comté: Le développement du transport en commun constitue une urgence, à la fois pour réduire les gaz à effet de serre et parce qu’il faut offrir une meilleure alternative aux automobilistes présentement étranglés par le prix élevé de l’essence. Je travaillerai pour un développement de l’axe nord sud. Il faut que les gens de St-Émile et du Lac-St-Charles soient mieux desservis. Nous devons aussi lutter contre la pauvreté des familles et des enfants. Pour ce faire, j’entends lancer un vaste programme d’aide aux parents et aux familles : un programme universel d’alimentation saine qui fournira des petits-déjeuners, des collations ou des dîners à tout enfant de moins de 18 ans. Enfin, je veux travailler à l’amélioration des conditions de vie des personnes âgées. Les personnes âgées voudront une meilleure solution que la solitude et la réclusion dans des foyers où chaque soin, chaque service est comptabilisé. Je travaillerai avec l’équipe de Jack Layton pour le développement des programmes d’aides aux gens qui prodiguent des soins à domiciles et qui s’occupent de leurs proches à domicile. François Bédard, Parti VertLa Souveraineté informatique
En utilisant principalement des logiciels propriétaires, le gouvernement, les entreprises et les citoyens se retrouvent à exporter notre argent à l’étranger. Avec les logiciels « propriétaires », nous ne sommes pas en plein contrôle de nos systèmes; nous sommes locataires.
De plus, le modèle des logiciels « propriétaires », qui vise à concentrer les revenus et les profits dans une seule poche, est en totale contradiction avec les principes du Parti Vert, qui sont de décentraliser les activités à travers le territoire et ainsi redistribuer les revenus de façons équitable.
Plan d’action:
Que d’ici 2013, le gouvernement ai converti tous ses système informatiques de façon à n’utiliser que des logiciels libres. Ce qui aura pour effet de faire économiser plus d’un milliard sur 5 ans sur les frais d’exploitation du gouvernement et ce, de façon récurrente.
Cette économie sera encore plus importante, si le gouvernement en profite pour améliorer ses systèmes d’information dans le but d’atteindre un jour le nirvana des écologistes et des informaticiens:
le bureau sans papier! Cela aura pour effet d’améliorer la balance commerciale du pays et de créer et faire croître dans toutes les régions des entreprises de service en logiciels libres afin de répondre aux besoins du gouvernement.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *