Politique
20:55 19 septembre 2008 | mise à jour le: 19 septembre 2008 à 20:55 temps de lecture: 2 minutes

Le redécoupage pour Les Rivières et La Haute-Saint-Charles

Le projet de règlement visant à redessiner la carte électorale de la ville de Québec en six arrondissements et 27 districts a été adopté lors du dernier conseil municipal de la Ville, et ce, quasi unanimement. Pour l’arrondissement des Rivières, le principal impact de la refonte serait la fusion des districts de Duberger et Les Saules. Pour La Haute-Saint-Charles, l’absortion en son sein, du territoire de l’ancienne ville de Val-Bélair.

«Serait»; parce que l’adoption du projet par le conseil municipal ne constitue qu’une étape dans le processus. Le règlement devra être formellement adopté le 20 octobre prochain. Il entrerait en vigueur au plus tard le 31 mars 2009, servant dès lors de base pour l’élection municipale du 1er novembre 2009.

Le nombre d’arrondissements passerait de huit à six et celui des districts électoraux de 37 à 27. Le nombre de conseillers passerait donc de cinq à quatre pour Les Rivières et demeurerait le même (quatre) pour la Haute-Saint-Charles, et ce, même si le territoire s’agrandit.

On comptera 50 436 électeurs dans Les Rivières et 56 515 dans la Haute-Saint-Charles comparativement à La Cité avec ses 85 269 électeurs ou Sainte-Foy-Sillery avec 80 398.

Les districts des Rivières sont particulièrement favorisés, démocratiquement parlant, par le redécoupage. Certains districts comme Lebourgneuf comptant jusqu’à 30% moins d’électeurs que certains districts de l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery.

L’arrondissement de La Haute-Saint-Charles accueillera, quant à lui, en son sein, la portion nord de l’arrondissement Laurentien (ancienne ville de Val-Bélair).

Un des conseillers de cet arrondissement, Pierre Blouin, (des Châtels) a été un des deux seuls élus du conseil municipal à voter contre le projet estimant qu’il sonnait la fin de Montchâtel et d’une partie de Neufchâtel.

Les résidents de la Ville de Québec ont le droit de faire connaître par écrit leur opposition au projet de règlement entre le 9 et le 23 septembre. Le greffier de la Ville doit recevoir un nombre minimal de 500 lettres d’opposants pour que le conseil soit obligé de tenir une assemblée publique aux fins d’entendre les citoyens sur le projet de règlement.

13 686 électeurs. District 8, Lebourgneuf, 11 599 électeurs. District 9, Neufchâtel,

11 922 électeurs. District 10 Duberger-Les Saules fusionné, 13 229 électeurs.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *