Économie
12:27 14 août 2018

Le Clap s’installe à Loretteville

L’emblématique cinéma Le Clap, installé dans la pyramide de Sainte-Foy, ouvrira huit nouvelles salles dans l’ancien bâtiment de l’entreprise Marius Garon à Loretteville à la mi-novembre.

Le premier croquis présentant l’intérieur du bâtiment.

Photo gracieuseté

Les travaux ont débuté il y a quelques semaines. «C’est plus qu’un réaménagement de l’emplacement, car l’intérieur a été vidé complètement et on utilise la coquille pour reconstruire», signale le directeur général Robin Plamondon. La plus grande salle pourra accueillir 200 personnes et la plus petite offrira 59 places. «La principale différence avec Sainte-Foy sera que le cinéma de Loretteville sera plus spacieux et plus haut. Les sièges seront plus larges et les paliers plus profonds.»

L’emplacement du nouveau cinéma est au carrefour de la rue Racine, du boulevard de l’Ormière à proximité de l’autoroute Henri-IV via le boulevard Saint-Claude. «Il y a aussi une croissance démographique importante du secteur nord depuis les deux dernières années.» Le DG précise que plusieurs études de marché ont été réalisées avant d’en arriver  au choix de retenir Loretteville. «Cela a commencé par l’opportunité d’achat d’un édifice disponible.»

Il confie que les problèmes de circulation dans la ville de Québec ont été pris en compte dans la décision de s’installer à Loretteville. «Les gens minimisent leur déplacement en automobile et ils reviennent de plus en plus à utiliser les ressources de leur quartier et les services de proximité.»

Cinéma de quartier

La programmation sera sensiblement similaire entre les deux cinémas soutien M. Plamondon. «C’est certain qu’au début nous allons y aller avec nos impressions, mais ensuite, nous nous adapterons aux besoins de la clientèle.» Le DG précise que Le Clap de Sainte-Foy ne projette pas uniquement des films européens ou d’autres de répertoires.

«Cela fait très longtemps que cette époque-là est terminée. Cette semaine, nous présentons plus de 20 films, dont des <@Ri>blockbusters<@$p>, des films commerciaux et d’autres d’auteurs. Nous allons retenir cette même ligne de programmation à Loretteville.» Il ajoute que la projection commerciale prendra certainement plus de place en raison de la proportion de jeunes qui est beaucoup plus importante.

Des statistiques montrent que les cinéphiles arrivent, en moyenne, 20 minutes avant le début de la projection. «Au Clap c’est une heure. D’autres viennent rencontrer des amis pour parler de cinéma ou prendre un verre de vin. Il y aura des lounges différents à trois niveaux à Loretteville afin de permettre à la clientèle de passer du temps au cinéma.»

Alain Couillard


Distribution: 46 175 exemplaires. Le territoire desservi par le journal L'Actuel comprend les secteurs de Duberger-Les Saules, Lebourgneuf, Loretteville, Neufchâtel, Saint-Émile, Des Châtels, Val-Bélair, Vanier et Wendake. Pour joindre la rédaction de l’Actuel: 418-840-1472 poste 403.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette