Économie
20:40 17 janvier 2012

Inauguration du Centre de services Desjardins de Saint-Émile

Le Centre de services Desjardins de Saint-Émile a ouvert ses portes officiellement aujourd’hui au Carrefour des Érables. Le déménagement permet à la Caisse des Rivières d’être davantage située au cœur de l’activité commerciale de Saint-Émile.

«Le cœur commercial est ici. Il y a eu beaucoup de développement. Des guichets avaient été installés il y a six ou sept ans», explique la directrice principale des services aux membres de la Caisse des Rivières, Christine Argenty. Du même souffle, Mme Argenty ajoute que le nouvel emplacement offre aux membres un stationnement plus sécuritaire.

Exit les files d’attente. Les nouveaux locaux ont été aménagés selon un projet pilote réalisé avec le Mouvement Desjardins. L’offre de service est qualifiée de plus personnalisée et «humaine». Le client est accueilli à son arrivée, puis dirigé vers la salle d’attente. À tour de rôle, les membres sont invités au comptoir caissier. Les sièges face aux comptoirs ont disparu. Maintenant, les clients sont du même côté que le commis caissier. Une fois la transaction terminée, l’employé raccompagne la personne jusqu’à la sortie.

«C’est exclusif ce que l’on va faire à Saint-Émile», confirme le directeur général de la Caisse Desjardins Des Rivières de Québec, Gilbert Guay, tout en ajoutant qu’il compte instaurer éventuellement ce projet pilote dans d’autres établissements du territoire de la Caisse Des Rivières. Près de 70% des transactions au Centre de services Desjardins de Saint-Émile s’effectuent via les guichets automatiques. «Au lieu d’imposer une solution, les services automatisés, on va plutôt les aider. Le personnel fera la promotion des services automatisés», commente Mme Argenty questionnée sur le maintien des services caissiers.

Une nouvelle qui a réjoui le fondateur et ancien administrateur de la caisse, Roger Barbeau. Ce dernier tenait à ce que ce type de services soit maintenu. À la demande des Chevaliers de Colomb du secteur, la Caisse populaire a été fondée par Roger Barbeau et sa conjointe Aline Drouin Barbeau en avril 1959. Pendant près d’un an et demi, une pièce de leur résidence a servi aux activités de la caisse. Par la suite, les activités ont été déménagées dans le bâtiment de l’avenue Lapierre jusqu’à son déménagement ces derniers jours.

L’aménagement intérieur a nécessité des investissements d’environ 375 000$. L’équipe régulière au Centre de services Desjardins de Saint-Émile est composée de cinq employés.

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *