Économie
15:02 28 décembre 2015

La faiblesse du dollar canadien favorisera le tourisme à Québec en 2016

TOURISME. Si l’année 2015 a connu une légère augmentation de 0,2% du nombre de touristes à Québec tout comme en 2014, les prévisions s’annoncent très optimistes pour 2016 en raison de la faiblesse du dollar canadien qui devrait inciter plusieurs voyageurs des États-Unis et de l’Europe à venir visiter la Vieille Capitale au cours des 12 prochains mois.

Selon le directeur de communication à l’Office du tourisme de Québec, Éric Bilodeau, la région de Québec serait aussi dans la mire de touristes asiatiques provenant principalement de la Chine qui débarqueront au Canada avec des exigences différentes auxquelles devront répondre les établissements hôteliers.

Informés des habitudes particulières de cette clientèle outremer, le Château Frontenac, le Hilton et le Château Laurier ont déjà pensé à ajouter des pantoufles et des bouilloires dans leurs chambres pour faciliter la préparation du thé en tout confort.

En ce qui concerne les congrès majeurs, le Sommet international des coopératives et le Congrès international des jeunes chambres devraient attirer chacun de 3000 à 4000 participants.

Les croisiéristes à la baisse

Au chapitre des croisières, si Québec a accueilli en 2015 un nombre record de 122 escales de 29 navires différents par rapport à 109 escales de 26 navires en 2014, le nombre de croisiéristes a toutefois diminué d’environ 10%, passant de 135 000 l’an dernier à 122 000 en 2015.

La promotion de Québec comme destination hivernale mettant à l’honneur les nombreuses pistes de motoneige et les stations de ski à proximité demeure encore une des priorités de l’Office du tourisme de Québec auprès d’une clientèle qui apprécie les sports d’hiver et la découverte de la nature sous un manteau blanc.

À ce propos, l’harmonisation de la taxe sur l’hébergement à 3,5 % dans le cadre de la création de la nouvelle alliance du marketing touristique au Québec mise de l’avant par le gouvernement provincial pourrait générer encore plus d’argent pour la promotion touristique.

Le tourisme religieux à la hausse

L’ouverture en 2014 à la basilique Notre-Dame de Québec de la seule porte sainte en Amérique a généré une augmentation de 35% du tourisme religieux à Québec. La récente annonce du pape François qui a proclamé une année sainte extraordinaire consacrée à la miséricorde permettant la réouverture de cette porte sainte jusqu’au 20 novembre 2016 devrait susciter une croissance de 25% au cours de l’année qui s’amorce.

Artisan du succès des Fêtes du 350e anniversaire de la paroisse Notre-Dame de Québec et nommé personnalité touristique de l’année par l’Office du tourisme de Québec en raison de la popularité de la porte sainte, l’abbé Julien Guillot s’attend à encore plus de monde à Québec et à une plus grande notoriété internationale de Québec avec cette réouverture. Plus de 330 000 personnes ont franchi la porte sainte, permettant ainsi à la capitale de figurer parmi les destinations religieuses incontournables.

Selon les statistiques, 75% des touristes visitent les lieux religieux pour leur histoire et leur architecture. Plus d’un million de pèlerins s’arrêtent chaque année à la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré durant leur séjour dans la Vieille Capitale.

Appui financier au Carnaval de Québec

L’Office du tourisme de Québec a réitéré dernièrement son plein soutien au Carnaval de Québec qualifié de plus grand festival d’hiver au monde. Il a d’ailleurs profité de la mission commerciale à Paris des duchesses du Carnaval pour faire la promotion de l’hiver comme destination touristique de Québec en 2016.

L’office contribuera cette année pour un montant de 175 000$ dans le cadre du Programme de développement de l’offre touristique et de 112 500$ en provenance du Programme marketing de développement des événements touristiques pour la promotion de l’événement. Selon les statistiques, 46% des personnes qui fréquentent le Carnaval viennent de l’extérieur de la ville de Québec.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *