Économie
17:00 19 janvier 2015

Les ressources humaines: le défi des industries

INDUSTRIE. Les arrondissements des Rivières et de La Haute-Saint-Charles comptent un nombre élevé de zones et parcs industriels. Les industries comme la majeure partie des entreprises de la Capitale-Nationale font face au défi reposant sur la main-d’œuvre qualifiée. Malgré la pénurie vécue ces dernières années, la situation économique des secteurs industriels est bonne. L’Actuel a rencontré le président de la Corporation des parcs industriels de Québec, Pierre Dolbec, afin de faire le point.

«Globalement, la santé est quand même bonne. Si on compare à d’autres endroits, on n’est pas encore affecté comme entre autres à Montréal», commente Pierre Dolbec. D’ailleurs, plusieurs parcs affichent quasi complet. Le taux d’inoccupation varie entre 0% à 14%. Les Rivières et La Haute-Saint-Charles comptent quelques exceptions, dont l’Espace d’Innovation Michelet (78%), qui vient tout juste d’ouvrir, et le parc industriel De Carillon (20%). On peut aussi mentionner le cas du parc industriel de Val-Bélair (47%) mais, parce qu’il est soumis au règlement de contrôle intérimaire, ses sites vacants ne sont pas disponibles pour la vente.

Le faible taux d’inoccupation peut cependant jouer en défaveur pour Québec qui est en concurrence avec la Rive-Sud et Saint-Augustin-de-Desmaures. «Québec a un handicap. Peu de terrains sont disponibles et ils ont peu de chances d’acquisition de terrains», fait-il valoir.

Outre la vitalité, l’employabilité demeure un enjeu tout comme la relève et la formation. Le manque de main-d’œuvre constitue une difficulté depuis deux ans. La situation est discutée par les dirigeants des industries depuis plusieurs années, mais peu de solutions ont été mises de l’avant. «On ne fait rien, déplore M. Dolbec. Ça n’accouche pas et pendant ce temps-là, les besoins sont criants. Il y a une méconnaissance de ce qui est offert en formation [professionnelle]. La masse des entreprises dans les parcs ne connaît pas ces écoles-là.» Pierre Dolbec aimerait bien voir naître un contact fort entre les entreprises et les écoles de formation.

L’avenir des parcs à Québec

Alors que la santé économique des parcs industriels de la ville de Québec se porte bien, le président de la corporation se dit toutefois inquiet de l’avenir à moyen et long terme des parcs industriels. Leur environnement et la planification de leur croissance ne sont pas définis clairement, soutient M. Dolbec ajoutant qu’il y a peu de vision. «Ça relève du côté municipal. On dirait que l’on essaie de répondre à des demandes ponctuelles, mais il ne donne pas l’impression de savoir où la vingtaine de parcs de Québec s’en va», fait valoir Pierre Dolbec.

Leur vieillissement physique se fait également sentir. «Il y a eu beaucoup de coupures pour l’entretien, mentionne-t-il. On dirait qu’il n’y a pas d’investissement dans les infrastructures.»

Les parcs dans Les Rivières

Questionné sur la situation dans Les Rivières, Pierre Dolbec souligne la présence de zones résidentielles à proximité des parcs. «Ça amène des difficultés au niveau de la sécurité et le vandalisme», commente-t-il. Des rencontres avec le service de police ont permis de démystifier la cohabitation.

Le Service de police de la Ville de Québec mentionne toutefois qu’il n’y a pas une problématique grandissante dans les zones industrielles. «Il n’y a pas de tendance à la hausse», a assuré François Moisan, responsable des relations avec les médias.

Dans un autre ordre d’idée, le secteur se démarque notamment par sa mixité. «C’est important parce que des commerces de service comme des restaurants, ça donne une valeur ajoutée», précise M Dolbec.

Espace d’Innovation Michelet: le plus récent parc

L’Espace d’Innovation Michelet propose de nouvelles possibilités aux entreprises. Le milieu est axé sur le développement durable. Les travaux d’aménagement du parc, situé dans Duberger-Les Saules, ont été démarrés en janvier 2014. Le complexe C-LAVIE d’Héma-Québec, destiné à la production cellulaire, s’installera sur le site. L’arrivée d’ABB a aussi été confirmée l’automne dernier concrétisant un investissement de 20 M$.

Les problématiques des parcs industriels

Accessibilité au transport en commun

Accessibilité au réseau routier

Formation

Sécurité

Entretien/environnement

Pour plus d’infos, vous pouvez visiter le site Internet de la corporation: http://198.50.143.243/parcsindustrielsquebec/index.php/fr/

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Isabelle Chabot


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette