Économie
13:18 23 juin 2014 | mise à jour le: 23 juin 2014 à 13:18 temps de lecture: 3 minutes

Un retour aux sources pour Julie Grenier

CRÉATIONS ENTREPRENEURIALES – Julie Grenier confectionne principalement des tabliers. Création Sweet Folie est né il y a un peu plus d’un an dans le sous-sol de sa résidence de Val-Bélair.

L’entreprise constitue son véritable terrain de jeu après une longue journée de travail à sa garderie familiale. Alors que ses filles ont retrouvé les bras de Morphée, elle allume sa lampe au-dessus de sa machine à coudre et appuie sur la pédale afin que l’aiguille assemble les morceaux de tissus à l’aide du fil tout aussi coloré que les étoffes choisies.

Comment a commencé votre aventure entrepreneuriale?

«J’ai recommencé à coudre des vêtements pour mes filles et c’est là qu’est venue l’idée de la ligne de tabliers et d’accessoires. J’ai toujours cousu depuis l’âge de quatre ans. Je confectionnais des vêtements pour moi, mes poupées et mon chien. Un an avant mon 40e anniversaire, un dernier bébé est né: Création Sweet Folie. Avec la quarantaine, on s’adoucit. J’ai opté pour des tissus confortables, doux et en coton», raconte la Bélairoise ayant étudié en administration et en design de mode avant d’œuvrer comme patronniste.

Quelles sont vos sources d’inspiration dans le milieu?

«Je m’inspire beaucoup des vêtements de mode. Les années 1920 et le style rétro. J’aime beaucoup les choses qui font rustiques et colorées. Au début, j’ai essayé des designs plus simples et je n’ai pas aimé ça. Je trouvais que c’était trop commercial. L’inspiration part beaucoup des tissus.»

Quelle est votre approche, votre signature en tant qu’artistes?

«Je crée des tabliers haut de gamme avec des tissus importés ayant une touche d’originalité. Ils ont un look rétro féminin, une allure de robe. Ce sont des vêtements de cuisine, du prêt-à-porter féminin.»

Quels sont vos défis ou projets à court terme?

«Mon point fort, c’est le côté artistique. Je tends à développer mon côté entrepreneur surtout si je veux travailler à temps plein pour ce projet. Je me concentre actuellement sur la qualité. Présentement, je passe 18 heures dans mon atelier par semaine, ça n’en fait pas beaucoup. Tous mes moments disponibles, je les utilise pour coudre. Je vais commencer à faire des salons d’artisans. Ça va me permettre de connaître mieux les besoins.»

Création Sweet Folie

entreprise fondée en 2013

Produit: accessoires et tabliers

Val-Bélair

Les femmes et le travail

En 2013, les femmes représentent 47,3% de la population active.*

En 2013, 11,7% des femmes en emploi exercent un travail autonome, comme 18,5 % des hommes.*

*Statistiques provenant  du Conseil du statut de la femme

Pour accéder à la page de Julie Grenier: facebook.com/creationsweetfolie

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *