Économie
21:12 3 avril 2013 | mise à jour le: 3 avril 2013 à 21:12 temps de lecture: 2 minutes

Artisan du bois au passé revalorisé

Entouré de ses outils, Alexandre Godbout crée de petits bijoux. À la façon d’un joaillier, il façonne sa pierre précieuse. Sa matière première est le bois ancestral ou d’exception.

Il a fondé son entreprise d’ébénisterie fine NIChé en novembre 2012 à Wendake. Il suit son instinct et s’inspire du vécu des matériaux que ce soit les fibres, les veines ou les marques de croissance d’un arbre. La démarche de conception vise à conserver les traces du passé si souvent purgées. La création artistique englobe, par exemple, les nœuds ou les empreintes laissées par l’usure.

«J’essaie de préserver le vécu de la pièce et d’en éliminer le moins possible», commente-t-il. Le résultat final est unique et le meuble est identifié d’une signature expliquant la provenance de la pièce. Avec un fer à marquer, il indique en général le type de bois récupéré, l’année de construction de l’époque et le lieu.

Il travaille à partir de planchers, de poutres ou de chevrons recyclés. «Je veux assez de substances pour voir une marge de manœuvre», poursuit Alexandre Godbout. Les composantes sont achetées auprès de récupérateurs de bois anciens dans la région la Mauricie, de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches. Souvent, il acquiert par lot. Il y a également les bois d’exception les essences plus rares comme le cerisier, le noyé et les bois indigènes. Ces matières permettent à l’ébéniste de laisser aller son imagination.

Les styles sont variés. Le mobilier Shaker, le design scandinave et l’architecture japonaise traditionnelle l’ont notamment marqué. «Je veux faire des meubles fonctionnels, mais je veux qu’il y ait une âme», explique le diplômé de l’école des métiers du meuble de Montréal depuis une dizaine d’années et membre du Conseil des métiers d’arts du Québec.

Pour en savoir plus: http://ebenisterieniche.com/a-propos/

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *