Économie
20:30 13 octobre 2011 | mise à jour le: 13 octobre 2011 à 20:30 temps de lecture: 3 minutes

LeddarTech obtient un contrat de 1 M$

L’entreprise européenne Morpho, une division du groupe Safran, a choisi LeddarTech de Québec pour le développement de son produit de contrôle automatisé de la vitesse.

Dans cette transaction, l’entreprise spécialisée dans la détection 3D pour le système de gestion du trafic et des transports intelligents, située dans le Parc technologique du Québec métropolitain, vend 300 systèmes Leddar side-tec. Il s’agit d’un contrat de l’ordre de 1 M$.Les 300 appareils équivalent au nombre pouvant être nécessaire à l’échelle de la province de Québec. Le produit consiste à détecter de jour comme de nuit tous les types de véhicules lors de leur passage. Les systèmes seront utilisés afin de déployer des réseaux de radars à travers le monde. En France, des dispositifs similaires de Morpho, environs 3500 au total, sont installés. La compagnie prévoit en aménager 1000 dont 500 radars vitesse.

LeddarTech a été choisi à la suite d’évaluations de différentes technologies. «Il nous offrait la meilleure performance en matière d’autodétection et de précision de localisation des véhicules», a expliqué le directeur Transports à la direction des Produits et Marchés – Division Indentification chez Morpho, Laurent Dupas.

Retenu comme fournisseur, LeddarTech embauche 24 employés, un nombre qui pourrait augmenter dans le futur. «On est présentement actif dans plusieurs marchés, dont celui du contrôle de la vitesse moyenne. L’activité croissante dans ces marchés-là va également demander des ressources supplémentaires au cours des prochaines années», a confirmé le président-directeur-général de LeddarTech, Marc Tremblay.

Québec et Ottawa contribuent financièrement

Le président-directeur général de LeddarTech, Marc Tremblay, a reçu une aide financière du gouvernement du Québec de 240 000$. L’annonce a été effectuée par le député de Vanier, Patrick Huot au nom du ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Sam Hamad. L’investissement a permis notamment de réaliser le projet de vitrine technologique démontrant en situation réelle pour le premier appareil commercialisé en 2010, le Leddar d-tec. Le système détecte la présence de véhicules, de bicyclettes et de piétons aux feux de circulation par vision optique. Des projets pilotes sont nés dans deux villes, Davis et Québec. Des appareils ont été installés à l’intersection des boulevards Lebourgneuf et Pierre-Bertrand permettant ainsi de récolter des données. Par la suite, une quinzaine de municipalités ont acquis le produit.

Du côté d’Ottawa, il s’agit d’une somme de 210 000$ versée à l’entreprise de l’arrondissement des Rivières. Le fonds provenant du programme Croissance des entreprises et des régions contribuera à commercialiser sur les marchés internationaux le Leddar d-tec.

Une vidéo de la démonstration est en ligne, cliquez sur vidéo.

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *