Économie
14:52 31 octobre 2011 | mise à jour le: 31 octobre 2011 à 14:52 temps de lecture: 3 minutes

Websimsports l’univers du hockey virtuel

Le directeur général du Canadien, Pierre Gauthier, s’est fait congédier. Vous êtes désigné pour le remplacer. Une tâche colossale non? C’est ce que propose depuis deux ans le jeu web Websimhockey, un produit conçu par des résidents du territoire de L’Actuel et de Charlesbourg.

Les quatre partenaires d’affaires ont lancé cet automne un pool de hockey nouveau genre. Les participants peuvent intégrer le groupe n’importe quand. Ils font leurs prédictions quant aux résultats des matchs de la Ligue nationale de hockey. Le nouveau produit est unique, selon l’un des quatre associés, Éric Bergeron de Lebourgneuf. «C’est interactif. Tu peux partager tes prédictions via les réseaux sociaux. L’idée, c’est d’officialiser les pronostics», précise-t-il.

La compagnie Websimsports embauche présentement deux personnes, deux des partenaires. L’embauche d’une troisième ressource est envisagée. Le premier jeu en ligne Websimhockey obtient 300 000 visiteurs mensuels. Environ 95% des joueurs sont des hommes. «Au Québec, c’est une petite planète. Le hockey est très fort. On est allé chercher le marché du Québec assez rapidement. Pour l’extérieur, on vise maintenant des ententes», confie M. Bergeron allant même jusqu’à confirmer qu’un premier contact a été entamé avec la Ligue nationale de hockey (LNH).

L’idée du jeu est née d’un projet universitaire d’Alain et Guillaume Quirion, des résidents de Loretteville et Duberger-Les Saules. L’objectif est de faire vivre aux participants les réalités de la Ligue nationale de hockey en étant dans la peau d’un des 24 directeurs généraux d’une équipe de LNH. Du prix des billets aux échanges des hockeyeurs, les décisions sont prises en quelques clics de souris. Le jeu est même utilisé comme outil éducatif au sein de certaines classes.

Il est possible de publiciser les décisions à l’aide d’articles publiés. Une panoplie de statistiques est également disponible afin de suivre la progression des différentes franchises et des joueurs adverses. «Il y a des adeptes de hockey et il y en a d’autres qui aiment l’aspect articles de journaux, les statistiques», fait valoir Alain Quirion. Websimhockey est disponible en français et en anglais, mais pour l’instant 90% des utilisateurs choisissent la version française.

Les quatre partenaires, Éric Bergeron, Normand Barrette, Alain et Guillaume Quirion, mijotent d’autres idées de jeux sur le web liés aux sports. Pour l’instant cependant, le hockey demeure prioritaire. Leur souhait est que Websimsports devienne une communauté du hockey, un portail de jeux.

Pour info: vous pouvez visiter les sites poolprediction.com et websimhockey.com L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *