Économie
17:08 11 octobre 2011 | mise à jour le: 11 octobre 2011 à 17:08 temps de lecture: 3 minutes

La fête de l’Halloween plus populaire que Noël?

«Il y a beaucoup de passionnés de l’Halloween. Plus que pour Noël», soutient Caroline Morissette, l’une des trois associés de Super Halloween, une division de Chant-O-Fête. Mme Morissette a pu observer l’engouement pour les costumes originaux et les décorations au cours des dernières années.

Un fait confirmé en partie par Statistique Canada. Les ventes mensuelles de bonbons, confiseries et grignotines ont atteint un sommet en octobre 2009, soit 331 M$. Cependant, à l’approche des fêtes en décembre 2009, les ventes ont été évaluées à 405 M$. Toujours selon le site Internet de Statistique Canada, la proportion des revenus totaux de l’industrie de la location de biens de consommation au Canada issue de la location de costumes et de tenues de soirée en 2008 est de 3%.

Il s’agit d’un créneau de plus en plus exploité notamment par les commerces à grande surface et la chaîne de vêtements usagés Village des valeurs. Depuis cette année, deux boutiques spécialisées Super Halloween à Place Fleur de Lys et à Sainte-Foy sont maintenant ouvertes pour les amateurs. Ces deux succursales sont temporaires durant les mois de septembre et octobre tandis que Chant-O-Fête, sur rue du Marais à Vanier, demeure une boutique permanente proposant en tout temps de l’année des services d’animation, de décoration et de fleuriste.

À Place Fleur de Lys, une maison hantée a été aménagée dans le local. «Les gens aiment beaucoup décorer. Ils dépensent beaucoup d’argent surtout quand ils organisent des fêtes», mentionne Mme Morissette. Les trois associés tentent d’offrir des produits uniques, non disponibles dans les magasins à grande surface. Les achats s’effectuent à Houston en janvier, ce qui permet aux boutiques de se distinguer du lot. Cette année, ils ont trouvé la collection Rasta Imposte, des déguisements drôles. «La plupart des gens partent à rire devant au moins un costume», commente Mme Morissette. Il s’agit de condiments, d’animaux et d’autres articles pour adultes. Un constat: les costumes sexy ont la cote auprès des jeunes. Aussi cette année, des ensembles pour enfants de Disney ont été acquis.

Côté décoration, la visite d’un salon professionnel américain a permis à Mme Morissette de trouver le mannequin d’un vieil homme se berçant. Ce dernier attire les curieux dans la vitrine, selon la femme d’affaires. Les clients démontrent un intérêt marqué pour la construction de maisons hantées et de Souper meurtre et mystère.

La deuxième succursale temporaire est située sur la route de l’Église. Aménagée sur deux étages, la boutique vend des costumes et des décorations. Les clients de dernière minute auront accès à la boutique Super Halloween jusqu’au 31 octobre, après quoi, une seule succursale demeurera ouverte sur rue du Marais.

L’Halloween en chiffre

3 773 882: Il s’agit du nombre d’enfants âgés de 5 à 14 ans au Canada en 2009, soit la catégorie d’âge le plus susceptible de venir frapper aux portes des résidences le soir de l’Halloween. En baisse par rapport à un peu plus de 3,8 millions en 2008, il s’agit du plus faible total observé depuis 1990. (Source Statistique Canada)

Une vidéo est en ligne, cliquez sur ce lien.

Un diaporama de la viste de la maison hantée est également en ligne, cliquez sur diaporama.

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *