Économie
21:08 16 mai 2018 | mise à jour le: 16 mai 2018 à 21:08 temps de lecture: 3 minutes

Wendake reçoit 14,5M$ d’Ottawa

INFRASTRUCTRES. Le gouvernement fédéral octroie un montant de 14,5M$ à la communauté de Wendake pour la réalisation de deux projets d’agrandissement et de réfection des infrastructures d’approvisionnement en eau potable.

Plusieurs invités en compagnie de Jean-Yves Duclos et Konrad Sioui.

Alain Couillard – Métro Média

Le Grand Chef, Konrad Sioui.

Alain Couillard – Métro Média

Une somme de 8,9 M$ a permis de refaire entièrement la rue Chef Max Gros-Louis, incluant la réfection souterraine. Des travaux ont également été effectués au parc industriel Louis-Philippe Sioui. Un montant additionnel de 5,6M$ a été affecté au développement du secteur Wendake Est, dont ceux au complexe sportif, la construction de la rue Grand Chef Thonnakona, sur une distance de 1,1 km, et le creusage d’un bassin de rétention d’eau pluviale.

Konrad Sioui, Grand Chef de la Nation huronne-wendat, a profité de la tribune pour remercier le premier ministre de Justin Trudeau, «c’est un gouvernement qui a mis en priorité les Premières Nations. Il a donné à chaque ministre une indication précise, celle de bien traiter la question autochtone et de créer des relations durables.»

Il a confié qu’avec tout l’argent qui avait été injecté dans les cours de justice, pour défendre leurs droits, le complexe sportif, l’aréna et la salle communautaire auraient été payés comptant.

Eau potable

Jean-Yves Duclos, député de Québec et ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, a confirmé le versement du montant au nom de Jane Philpott, ministre des Services aux Autochtones Canada, de concert avec le Grand Chef de la Nation huronne-wendat.

Le ministre Jean-Yves Duclos et Konrad Sioui.

Alain Couillard – Métro Média

Il a salué le travail réalisé à Wendake et principalement le développement économique. Le ministre Duclos a soutenu que plusieurs communautés autochtones au pays qui n’ont pas accès à de l’eau potable. «Imaginez lorsque cela fait des mois, voire des années où vous êtes obligés de la faire bouillir avant de la consommer, ce n’est pas normal.»

Il a rappelé que le gouvernement libéral s’est donné la priorité de rendre disponible de l’eau potable à toutes les communautés autochtones au pays d’ici mars 2021. «Ici à Wendake on n’a pas cet enjeu, mais les investissements vont permettre le développement d’infrastructures en eau potable dans le nouveau secteur de Wendake Est.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *