Économie
20:29 17 avril 2009 | mise à jour le: 17 avril 2009 à 20:29 Temps de lecture: 2 minutes

Dimensions : une porte ouverte sur le monde

Par les temps qui courent, le système d’éducation est parfois pointé du doigt pour son taux de décrochage scolaire effarant. Il faut toutefois savoir que le nombre de «raccrocheurs» est lui aussi important. Regard sur une entreprise de réinsertion pour le moins étincelante.

L’entreprise de formation Dimensions, située sur la rue de Musset, près du pavillon Sainte-Monique de l’école des Grands-Saules, a comme mandat de remettre sur la voie du travail et responsabiliser ses étudiants par le biais d’une formation à la citoyenneté ainsi que par des cours en soudure et en ébénisterie.

Car pour ces jeunes aux débuts de la vingtaine, pour la plupart, il peut être difficile de réinsérer le milieu du travail. Des jeunes dont la scolarité moyenne est une première secondaire et pour qui le milieu des centres jeunesses ou carrément carcéral n’est souvent pas inconnu.

Dimensions est donc un tremplin privilégié pour revenir dans le droit chemin. Et la formation se fait sous différents volets, de souligner son directeur, Louis Asselin. «On travaille sur le savoir, le savoir-être et le savoir-faire.»

Pendant une demi-journée, les étudiants sont donc en classe pour la formation citoyenne, le développement des habiletés sociales, et la responsabilisation sous différentes formes. Une formation théorique de la formation de travail choisie (soudure ou ébénisterie) y est aussi enseignée. L’autre demi-journée de formation se passe en atelier, où les étudiants sont formés à la soudure et au travail du bois.

En ressortent des meubles de qualité ainsi que des remorques, des tables à pique-nique, des foyers, etc. Ces objets d’une solidité et d’une qualité parfois supérieure à ce qui est vendu en magasin, puisque faits à la main, sont vendus à prix modiques. «L’avantage, c’est que c’est du concret. Il y a un sentiment de fierté immédiat», fait remarquer le directeur général.

Ce dernier invite d’ailleurs les gens intéressés à acheter des équipements en acier ou en bois à entrer en contact avec lui. Car les profits générés par ces objets retournent à l’entreprise de formation afin d’améliorer ses équipements.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *