Économie
14:00 30 septembre 2015 | mise à jour le: 30 septembre 2015 à 14:00 temps de lecture: 3 minutes

Duberger–Les Saules : Des intervenants sondent le terrain pour du logement social

CONSTRUCTION. L’idée de dézoner une partie du terrain de l’église Saint-François-Xavier, pour faire place à un édifice commercial et locatif, a attiré de nombreux citoyens au conseil de quartier de Duberger–Les Saules, rapporte le président. C’est que les préoccupations pour un meilleur accès à du logement social sont fortes dans le secteur et les opportunités sont rares, font valoir des intervenants.

En mettant en vente une partie de son terrain, la Fabrique de l’église Saint-François-Xavier tente le tout pour le tout afin de redresser ses finances, commente la présidente, Olivette Jalbert. (Photo TC Media – Monica Lalancette)

«Même si on voulait plus de logement social dans Duberger–Les Saules […], il n’y a pas beaucoup de terrains vacants et ceux qui le sont, sont inondables», commente Line Gilbert, organisatrice communautaire pour le CIUSS de la Capitale-Nationale.

Elle et deux autres intervenantes de la Table de concertation Duberger–Les Saules ont saisi l’occasion d’attirer l’attention de la Ville, des partenaires du projet et des membres du conseil de quartier sur la question : «Nous voulions les interpeller pour voir s’il peut y avoir du logement social dans un projet comme celui qui est présenté».

La recommandation adoptée au terme du conseil de quartier allait d’ailleurs dans ce sens, commente le président, André Élémond. Les membres ont recommandé que le projet aille de l’avant, mais qu’on garde en tête les besoins pour du logement social, – dans la mesure du possible –, explique-t-il.

Ultimatum pour la Fabrique de Saint-François-Xavier

En mettant en vente une partie de son terrain, la Fabrique de l’église tente le tout pour le tout afin de redresser ses finances, commente la présidente, Olivette Jalbert. Les démarches sont en cours depuis trois ans.

Au terme de discussions, le Groupe Morency s’est proposé pour la construction d’un édifice qui comprendrait des commerces et des logements, mais rien n’est encore attaché, insistent les partenaires. Plusieurs analyses sont encore nécessaires, note-t-on, puisque la composition des sols fait entre autres présager certaines complexités.

Le projet de règlement pour la modification du zonage du terrain de l’église a été approuvé le 22 septembre par le conseil d’arrondissement des Rivières. S’en est suivi la publication d’un avis sur lequel les citoyens du secteur peuvent se prononcer jusqu’au 5 octobre, indique la Ville. Le département d’urbanisme précise que les points en question sont la modification de la hauteur permise, de l’usage et de la marge de recul du lot.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *